Isabelle Morini-Bosc n’arrive pas à tourner la page. Cela fait pourtant déjà plusieurs semaines déjà que la polémique a eu lien. Sur le plateau de TPMP, pendant le témoignage des plus sérieux de Michel Zecler, la journaliste se serait endormie. Mais aujourd’hui, elle a décidé de faire la lumière sur ce qui s’est réellement passé.

Ce lundi 25 janvier, la chroniqueuse de TPMP a accordé une interview à Evelyne Thomas pour l’émission Non stop people. Isabelle Morini-Bosc a tenu notamment à donner sa version des faits sur cette polémique qu’elle n’a pas digéré depuis le 26 novembre dernier.

Isabelle Morini-Bosc: Les yeux fermés, en train de faire la sieste ?

Ce jour-là, sous les projecteurs du plateau de TPMP, Michel Zecler venait témoigner de son agression par plusieurs policiers. En effet, ce producteur avait été cerné devant son studio d’enregistrement quelques jours auparavant. Cette affaire avait fait grand bruit et avait heurté l’opinion publique. Mais alors que cet invité livrait des détails choquants sur son agression physique, les caméras de C8 ont cadré la journaliste de RTL en gros plan passe en gros plan alors qu’elle avait les yeux fermés. On aurait dit qu’elle dormait ou qu’en tous cas, elle n’avait rien à faire de ce que Michel Zecler était en train de dire.

« C’est absolument odieux ! »

Aussitôt, une vague d’indignation s’est faite sentir sur les réseaux sociaux. Des internautes se sont dit en effet furieux du comportement d’Isabelle Morini-Bosc. Ces derniers lui reprochent notamment d’avoir manqué de respect à l’égard de Michel Zecler. « C’est absolument odieux ! », a lâché pour sa défense la principale intéressée.

Devant Evelyne Thomas, Isabelle Morini-Bosc recontextualise alors l’enregistrement de l’émission. « C’est la nuit où Maradona est mort et moi j’ai bossé toute la nuit, j’ai enchaîné 48 heures… Dans l’émission de Cyril ce soir-là j’avais été super excitée dans A prendre ou à laisser, une émission que j’adore, parce que le candidat avait gagné.

« Les yeux me brûlaient »

Et de poursuivre : “ Brusquement quand est arrivée l’interview de Michel Zecler, il y a eu une chute de régime, tout est devenu silencieux. On était recueilli, moi les yeux me brûlaient. Un copain a chronométré, j’ai fermé les yeux 50 secondes, et pendant ce temps-là y’a un gros plan », a-t-elle ainsi expliqué. Évidemment, sans tous ces détails, il est facile de la juger. Au sein de la rédaction de nous, on compatit avec elle. Car la suite pour elle n’a pas été drôle.

« C’est vraiment moche »

« J’en ai souffert », a-t-elle en effet confié à Evelyne Thomas. Aux yeux de la chroniqueuse de C8, cette polémique est un véritable manque de respect envers elle. Elle n’hésite d’ailleurs pas à traiter certains téléspectateurs de personnes vraiment « dégueulasses ». « C’est vraiment moche », ajoute-t-elle.