À la veille des vacances pour la zone A, le Premier ministre Jean Castex a rappelé ce jeudi 4 février, lors de sa prise de parole, les règles en vigueur. La rédaction de nous a pris le temps de tout décrypter et vous fait part de ce que nous avons le droit de faire, ou pas. Explications.

Déplacements, ce que nous avons le droit de faire

Pendant ces vacances qui débutent ce week-end pour la zone A, certains déplacements sont autorisés. En effet, il sera possible de se déplacer entre régions ou d’aller en Union Européenne. Attention tout de même pour ses déplacements, il vous faudra absolument un test PCR négatif pour pouvoir entrer et rentrer ensuite. Evidemment, on ne peut pas voyager dans un pays hors UE, sauf motif impérieux (familial ou professionnel) afin d’éviter que les personnes porteuses d’un variant puissent entrer en France.

Enfin, les stations de ski restent fermées pour toute la durée des vacances de février. Vous pouvez tout de même vous rendre à la montagne si vous le souhaitez, mais il faut savoir que les remontées mécaniques sont et resteront inaccessibles. Le couvre-feu ne changera pas non plus. Il faudra être à la maison à 18h. D’ailleurs, Gérald Darmin a annoncé l’intensification des contrôles pour le début des vacances :« Notre stratégie nous a permis de garder le contrôle de l’épidémie » a notamment dit Jean Castex à ce sujet.

Jean Castex demande la plus grande prudence

Puisqu’il n’y a aucune restriction sur les déplacements entre les régions, Jean Castex explique qu’il va falloir ne pas se relâcher et respecter les gestes barrières afin d’éviter les contagions : « Nous avons choisi de ne pas limiter les déplacements entre régions » mais « nous devons éviter tout relâchement des gestes barrières, comme vous l’avez fait à l’occasion des fêtes de fin d’année ».

Au passage : les lieux culturels comme les cinémas, les musées ou les théâtres, sont toujours fermés. Il faudra occuper vos journées de vacances, ou celles de vos enfants, autrement. Le Premier ministre a aussi déclaré que si un reconfinement était décidé pendant les vacances de février, ce qui n’est pas exclu, « les gens en vacances pourront regagner leur domicile ». Voilà, vous savez ce qu’il vous reste à faire maintenant.