La guerre d’héritage suite au décès de Johnny Hallyday paraît plus calme que celle qui est en cours suite au décès de Claude Berri. Le réalisateur décédait en 2009 et ce ne sera qu’en 2025 qu’une esquisse de résolution est attendue.

Claude Berri est un immense réalisateur français qui a eu le temps d’amasser une sacrée fortune. Une superbe collection d’œuvres d’art notamment, qui s’ajoute à un patrimoine estimé à plus de 85 millions d’euros. Les fils de Claude Berri et sa dernière compagne sont en train de se mener une bataille juridique qui dure depuis des années. Et aux vues des accusations en jeu, le Figaro précise que l’affaire ne sera peut-être terminée qu’en 2025. En effet, c’est une affaire en plusieurs volets qui prend place. Moins médiatisée que l’affaire de l’héritage de Johnny Hallyday, les parties qui s’opposent dans l’affaire de l’héritage de Claude Berri ne sont donc peut-être pas promptes à trouver un terrain d’entente. nous vous donne tous les détails de cette guerre d’héritage qui déchire cette famille.

Claude Berri laisse derrière lui une fortune, une compagne et deux enfants

Claude Berri quittait ce monde le 12 janvier 2009. Dans sa vie, il aura eu le loisir de collectionner de magnifiques œuvres d’art extrêmement chères. Et il aura aussi eu plusieurs histoires d’amour, lui donnant parfois des enfants. Claude Berri a eu trois enfants : Julien Langmann (connu sous le nom de Rassam en tant qu’acteur), Thomas Langmann et Darius Langmann. Julien est le premier fils de Claude Berri mais il décédait avant son père, le 3 février 2002. Il se jette d’une fenêtre, sous les yeux de sa petite-amie de l’époque, l’actrice Marion Cotillard. Devenant paraplégique, il mettait fin à ses jours deux ans plus tard. Thomas et Darius sont demi-frères, alors que Julien et Thomas ont les même parents. Anne-Marie Rassam, la mère des premiers enfants du réalisateur s’est elle aussi donnée la mort. Maniaco-dépressive, elle se jeta d’une fenêtre en 1997.

Claude Berri se remarie plus tard avec la costumière Sylvie Gautrelet et devenait ainsi le père de Darius. Mais sa dernière compagne était Nathalie Rheims, écrivaine et productrice française. Ainsi, entre les deux fils encore vivants de Claude Berri et sa dernière compagne, c’est une guerre d’héritage qui est en cours depuis que le testament du réalisateur est à l’étude. La collection d’art de cet immense réalisateur français serait composée de 1 200 œuvres avec tableaux, dessins, sculptures, photos ou encore des meubles.

Ce sont d’abord les fils de Claude Berri qui se déclarent la guerre. En effet, le testament de leur père a plus de 20 ans quand le notaire leur en fait part. Et il fait état d’un héritage plus important légué à Darius qu’à Thomas. Finalement, ils parviennent à trouver un arrangement. Thomas donne à Darius des parts dans une société de cinéma et Darius accepte de partager l’héritage de façon équitable. Mais rien pour la dernière compagne en date de leur père. Or, celle-ci aurait dissimulé des œuvres d’art pour se dédommager.

Une affaire plaidée au civil et au pénal

Nathalie Rheims et Claude Berri ont été en couple pendant une dizaine d’année. Mais le testament ne la cite pas étant donné qu’il a été rédigé 10 ans avant qu’elle devienne sa compagne. Et selon les fils du réalisateur, des œuvres d’art ont disparu. nous ne saurai vous dire quels sont les recours de sa “veuve” puisqu’ils n’étaient pas mariés.

“Concernant les œuvres diaprures, on ignore le périmètre précis. La valeur des œuvres d’art fluctue, on pense qu’il y en a pour plusieurs dizaines de millions d’euros” expliquait l’avocate de Thomas Langmann, Maître Gersende Cenac. Son témoignage était recueilli par Complément d’enquête, un programme diffusé sur France 2. Et pour cause, la collection d’art de Claude Berri vaut une somme astronomique. Par exemple, en 2011, soit deux ans après le décès du réalisateur, Thomas et Darius ont vendu sa collection d’art contemporain à l’émirat du Qatar pour une valeur de 50 millions d’euros.

Ce 28 juin, l’affaire de cette guerre d’héritage refait les gros titres car les notaires experts devaient présenter leurs défenses devant le tribunal de Paris. D’après le Figaro, les juges vont ensuite déterminer les dates des procédures judiciaires suivantes. Il est donc probable que le volet civil se tienne en 2022. Et que le volet pénal ne soit pas examiné avant 2025. En somme, nous n’a pas encore fini de vous parler de cette terrible affaire qui déchire la famille de Claude Berri. Nos lecteurs y verront certainement une comparaison avec la guerre d’héritage qui a déchiré la famille de Johnny Hallyday. Car si une entente a été trouvée entre Laeticia Hallyday et les grands enfants du rockeur, la paix semble désormais impossible à retrouver.