Alors qu’il rentrait de l‘enterrement d’un de ses fils, le père de famille a perdu son petit garçon de 4 ans…

C’est une histoire horrible que nous allons vous raconté aujourd’hui. Celle d’une famille américaine qui a vécu deux tragédies en quelques heures. Alors que leur fils aîné avait été tué dans un règlement de compte, le petit dernier est mort, juste après les funérailles. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’nous, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Un premier drame pour la famille McDonald

Il y a des histoires plus tragiques que d’autres. Celles de la famille McDonald est unique en son genre. Et tout débute le 7 août dernier. Tysheem McDonald, le fils aîné de la fratrie, a été tué par balle. Selon les premières constatations de la police, il s’agirait d’un règlement de compte entre gangs rivaux. Âgé seulement de 18 ans, le jeune homme ne vivait pas avec sa famille. En effet, il vivait dans la rue en parallèle et tentait de survivre comme il le pouvait. Quelques jours après le meurtre, toute la famille s’est réunie pour un dernier au revoir, à l’église St Albans de New York. Une fois la cérémonie terminée, le cortège a pris la direction de la maison d’un oncle de la famille, toujours à New York. C’est alors, qu’a eu lieu le second drame. Alors que plusieurs membre de la famille McDonald discutait, le petit Domantea a échappé à la surveillance de son papa. Il a alors traversé la route au moment ou un SUV Toyota arrivait. Malheureusement, le conducteur de la voiture n’a rien pu faire pour éviter le petit garçon.

Une famille complètement dévastée

L’enfant n’a pas été tué sur le coup. Lorsque les services médicaux d’urgence sont arrivés sur les lieux de la tragédie, il était encore conscient. D’après nos confrères du New York Post, le petit garçon de quatre ans, a succombé à un traumatisme crânien quelques minutes après la collision. Comme vous le comprenez donc, la famille McDonald, a perdu deux enfants en quelques jours. Interrogé par des journalistes sur place, le père de famille ne pouvait cacher sa tristesse.

Complètement Michael McDonald a notamment déclaré :« Je n’ai plus rien en moi. Je suis vide. Je viens juste d’enterrer mon fils aîné. Domantea n’était pas censé nous quitter comme ça ». Pour rappel, les deux frères se sont peu côtoyés. En effet, le fils aîné rendait très peu visite à sa famille :« Il ne l’a rencontré qu’une poignée de fois, et Domantea était très autiste, mais quand il apercevait Tysheem, il fonçait vers lui. Il n’allait voir personne d’autre, juste lui ».

Michael McDonald, complètement dévasté

Selon Michael McDonald, le petit garçon de 4 ans, atteint de troubles du spectre autistique, n’était pas un enfant comme les autres. En effet, le papa déclare tout simplement, qu’il était :« l’âme la plus merveilleuse du monde, le garçon le plus merveilleux que l’on puisse connaître ». Se relève-t-on un jour de ce genre de cataclysme? Ce n’est pas certain. N’hésitez pas à réagir à cet article. Comme d’habitude, nous lisons tout.