Grosse rentrée pour TPMP : une ancienne recrue de Cyril Hanouna fait des révélations incroyables sur son compte Instagram. Elle claque la porte du groupe Canal+, sans regret.

TPMP: Lundi 30 août 2021, Cyril Hanouna n’a pas fait une rentrée inaperçu. Avec sa bande de “Touche pas à mon poste”, ils ont en effet enfin réussi à interviewer Didier Raoult. Même l’avocat Fabrice Di Vizio est intervenu. Mais ce dernier a dû rester à l’extérieur du studio, entouré de trois gardes du corps.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hapsatou SY (@hapsatousy)

On se rappelle en effet de ses interventions à chaque fois plus houleuses les unes que les autres. En avril dernier, Fabrice Di Vizio s’était pris le bec avec Benjamin Castaldi. Et ça s’était très mal fini ! C’était le 13 avril dernier et la question tournait autour du thème « Restaurants, soirées… faut-il être plus dur avec les hors-la-loi ? »

« Mais qu’est-ce qu’il raconte ?”

L’ancien présentateur de Secret Story a tenté de se faire entendre lorsqu’il a pris la parole. Mais le débat était déjà houleux. “Personne ne s’écoute. La question n’est pas de savoir si on est heureux de ce qu’on vit, parce que tout le monde est malheureux ! La question est de savoir comment on fait pour que les choses changent ! Et si chacun fait sa petite soirée, son petit machin… Moi, mes enfants me cassent la tête pour sortir, pour aller en soirée, je lutte en permanence ! (…) C’est un drame. Avec des comportements comme ça, avec lui (Fabrice Di Vizio, ndlr) qui dit : ‘oui, c’est pas grave’ !”.

« Mais qu’est-ce qu’il raconte ?”, l’a aussitôt coupé Fabrice Di Vizio. Benjamin Castaldi n’a franchement pas apprécié se faire coupé la parole. “LAISSE-MOI FINIR !”, a –t-il alors crié à son interlocuteur. En même temps, il a frappé sur la plaque de plexiglass qui les séparait.

L’avocat s’est dit profondément choqué par ce geste qu’il a jugé totalement intolérable. “Eh oh ! Non mais vous croyez quoi, là ? Cette fois, je ne reviens pas ! Au revoir ! La bande de chimpanzés, c’est bon !”, s’est-il en effet insurgé en se levant de son siège. Puis il a carrément quitté le plateau. Cyril Hanouna a pourtant essayé de le retenir, en vain. “Allez, il va faire son vexé, maintenant ! Il passe son temps à hurler ! Il fait ch*er tout le monde !”, a ensuite lâché Benjamin Castaldi.

L’avocat Fabrice DiVizio a fini par prendre goût à TPMP !

Ce n’était pas la première fois que Fabrice DiVizio quittait le plateau de TPMP en plein direct. La dernière fois, c’était le mois dernier, face à Stéphane Manigold. L’avocat remettait en cause les chiffres communiqués sur le nombre de patients en réanimation. “C’est pas parce que ça ne vous intéresse pas qu’il faut vous prendre pour le centre du monde. Je crois que vous avez un problème avec moi”, avait-il alors lâché. “Vous croyez que je vais m’abaisser à un niveau comme ça, moi, vous croyez qu’avec la carrière qui est la mienne, je vais me rabaisser à ces attaques ad hominem. Au revoir messieurs”, avait-il en effet conclu avant de disparaître des écrans. Mais on dirait que l’avocat a fini par prendre goût à TPMP…

En tous cas, ce soir-là, c’est une ancienne chroniqueuse qui a surpris tout le monde. Sur son compte Instagram, Hapsatou Sy a fait une grande annonce surprise. “Un message pour vous annoncer que je démissionne de toute fonction au sein du groupe Canal+”, a en effet lâché la jeune femme. “J’ai rejoint C8 en 2012 ainsi que Canal+ d’Afrique en 2017, j’y ai vécu mes plus belles années télé”, a reconnu cependant la compagne de Vincent Cerutti.

“Depuis maintenant 2 ans, je dois affronter des procédures judiciaires contre Eric Zemmour”

L’ancienne chroniqueuse de Laurence Ferrari ajoute que son départ suit “de nombreuses épreuves au sein du groupe”. Elle évoque notamment ses différends avec Eric Zemmour, et Thierry Ardisson, qui avait révélé ses problèmes financiers dans la presse. “Depuis maintenant 2 ans, je dois affronter des procédures judiciaires contre Eric Zemmour largement soutenu par le groupe qui m’avait pourtant affirmé son soutien et dont le procès aura lieu en septembre 2022, ainsi que deux procès intentés par Thierry Ardisson et dont la prochaine date est ce mois-ci”, précise-t-elle ainsi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hapsatou SY (@hapsatousy)

Hapsatou Sy affirme désormais que le groupe Canal+ est devenu “à l’opposé de ses valeurs”. “Hélas, je me rends compte de jour en jour que la chaîne est devenue une caisse de résonance des thèses extrêmes à l’opposé de mes valeurs et de celles de la majorité des français“, ajoute-elle avant de conclure : “À ceux qui penseront ma décision tardive, il y a des raisons à tout cela“.