Marlène Schiappa a-t-elle osé faire un placement de produit pour son coiffeur comme le font aujourd’hui de nombreux influenceurs sur les réseaux sociaux ? La rédaction de nous connaît la vérité et va vous la dévoiler. Explications.

Le “lissage gate” de Marlène Schiappa

Ce lundi 4 janvier, Marlène Schiappa a fait l’objet d’une polémique inattendue qui l’a obligé à fermer son compte Instagram. En effet, après un tour chez le coiffeur, la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté a pris le temps de partagé une vidéo de ses cheveux, avec un commentaire équivoque. La jeune femme a notamment écrit qu’elle remerciait “Adriano et Vincent de ANS Brasil” et félicitait notamment le travail de l’homme grâce à qui, ce “lissage qui répare les cheveux et va donc me permettre de gagner des précieuses minutes“.

Un vocabulaire employé habituellement par les stars des réseaux sociaux, qui acceptent de faire de la publicité pour des marques ou des services contre paiement. Et justement, quand on connaît la position de Marlène Schiappa, cette publicité n’est pas acceptable. Les internautes l’ont ainsi accusée de faire du placement de produit. Heureusement pour elle, l’équipe de Touche pas à mon poste est alors revenue sur le “lissage gate” et a fait une enquête pour savoir si il y avait quelque chose de répréhensible. Le coiffeur en question, Vincent, a alors accepté de témoigner sur le plateau.

Le coiffeur de Marlène Schiappa rétablit la vérité

Connaissant Cyril Hanouna, il ne fallait pas plus de 10 secondes pour que l’animateur mette les pieds dans le plat et demande au coiffeur présent sur le plateau de TPMP : “Est-ce qu’il lui a proposé de ne pas payer ou pas ?”. Vincent a alors déclaré : “De par la position de Marlène Schiappa, on ne pouvait pas se permettre de proposer ce genre de gratuité, et d’entretenir une polémique qu’on ne voulait pas” a-t-il notamment commencé par dire. Pour prouver que la jeune femme a bien payé ce lissage brésilien de sa poche, le gérant a présenté la facture en direct et comme vous pouvez le voir, le montant s’élève à 150 euros.

En ce qui concerne un possible paiement pour que Marlène Schiappa fasse un post sur les réseaux sociaux, Vincent, le coiffeur a expliqué qu’il n’avait jamais fait appel à une influenceuse, et que ça ne changera pas : “Il faut savoir que notre stratégie d’entreprise fait qu’on n’a jamais payé en six ans d’existence une influenceuse, et même une influenceuse dont c’est le métier. On n’a jamais mis le doigt dans cet engrenage des influenceuses, et sûrement pas avec Marlène Schiappa“. Voilà qui est clair maintenant. La rédaction de nous en tout cas, ne comprend pas cette polémique. Et vous ?