Ce lundi 22 novembre Jean-Pierre Pernaut a dévoilé être atteint d’un cancer du poumon, trois ans après avoir vaincu un cancer de la prostate. Une maladie qui peut devenir particulièrement handicapante au quotidien. Dans Touche pas à mon poste, Bernard Montiel a relaté la touchante précaution que l’ancien présentateur du 13 heures de TF1 a souhaité prendre lors de leur dernière rencontre.

Jean-Pierre Pernaut a révélé dans un documentaire diffusé le 9 décembre prochain sur C8 qu’il souffre d’un cancer du poumon. Présente sur le plateau de Touche pas à mon poste ce lundi 22 novembre, sa femme Nathalie Marquay a donné de ses nouvelles. Un passage qui a énormément ému les téléspectateurs qui n’ont pas manqué d’envoyer des messages de soutien au présentateur. Et dans une vidéo postée quelques heures après la diffusion de l’émission, Jean-Pierre Pernaut a tenu à remercier toutes ces personnes qui le soutiennent dans son combat.

L’ancienne vedette du 13 heures de TF1 a aussi précisé qu’il avait souhaité parler de sa maladie pour « essayer d’améliorer la prévention » contre le cancer du poumon. « J’ai cru que ça ne pouvait arriver qu’aux autres. Pendant des années on m’a dit d’arrêter de fumer. J’y ai pas cru, et bien j’aurais dû arrêter », a-t-il déclaré avant de donner des nouvelles rassurantes : « Tout va bien pour l’instant. On surveille. Tout est sous contrôle.  »

Des mots qui ont touché les chroniqueurs de Touche pas à mon poste ce mardi 23 novembre, qui n’ont pas manqué de saluer l’initiative de Jean-Pierre Pernaut. « Je trouve ça magnifique. Tous les deux, à quelques heures d’intervalle, parlent de ça avec franchise pour sensibiliser les gens. Moi je suis admiratif de leur courage, » a par exemple déclaré Gilles Verdez. Matthieu Delormeau a lui informé que son associé était allé voir un tabacologue après avoir vu l’émission de la veille. « Je trouve que ce qu’ils font en ce moment, c’est-à-dire mettre sa maladie et ses souffrances au service de gens, je trouve que c’est grand et élégant », a ajouté le chroniqueur.

La touchante précaution de Jean-Pierre Pernaut

Une élégance soulignée également par Bernard Montiel, qui s’est entretenu ce mardi avec Jean-Pierre Pernaut. « Je l’ai reçu aujourd’hui sur Animaux TV », a-t-il d’abord indiqué avant de raconter la précaution touchante que le présentateur de 71 ans a souhaité prendre avant de débuter l’émission : « D’une extrême élégance il m’a dit « Je risque d’avoir une quinte de toux ». Je lui ai dit « ne t’inquiètes pas. Si ça t’arrive on va couper ». Heureusement, il n’y a pas eu besoin de faire de pause car Bernard Montiel a assuré qu’il n’y avait pas eu de quinte de toux, et que Jean-Pierre Pernaut était même « en pleine forme ».