Patrick Bruel, qui a plusieurs fois été approché par la production de “The Voice“, a encore une nouvelle fois expliqué qu’il ne pourrait pas devenir coach dans l’émission. Explications.

Patrick Bruel refuse catégoriquement d’être juré dans “The Voice”

Ce samedi 28 novembre, Patrick Bruel a fait des déclarations sur la production de TF1. En effet, le chanteur a notamment affirmé que les acteurs de “The Voice” revenait vers lui chaque année pour voir s’il ne voulait pas intégrer le fauteuil de juré dans l’émission. Mais chaque année, l’interprète du tube “Casser la voix” refuse catégoriquement l’invitation. En effet, il explique qu’il n’avait pas envie de lasser les téléspectateurs : “J’ai décliné parce que je n’avais pas envie d’être en récurrence. J’adore regarder cette émission”.

La principale raison qui fait que Patrick Bruel ne souhaite pas intégrer le jury de “The Voice” c’est surtout car il aurait bien du mal à jouer la comédie sur le plateau. En effet, il n’est pas capable de se battre pour avoir tel ou tel talent : “Ce n’est pas l’investissement qui me gêne. Ce n’est pas tant que le candidat choisisse l’artiste, mais que l’artiste saute de joie comme s’il avait eu un Oscar à Hollywood, je trouve ça très bizarre” a-t-il expliqué en se moquant de ses collègues qui jouent le jeu. Au moins c’est sûr, le chanteur ne fera jamais partie des jurés de l’émission.

Une année 2020 délicate

Dès le début de l’année 2020, Patrick Bruel a eu des difficultés. En effet, en janvier, alors qu’il est sur scène pour répéter le prochain spectacle des Enfoirés, il a fait une terrible chute :”Cela a été une année difficile pour moi, avec cette chute de scène aux Restos du cœur, entre autres. Cette chute était dingue, nous étions tous en répétition sur scène et il n’y avait pas de ligne de protection, ni de marquage au sol, je suis tombé de 1,60 m de haut sur le dos. Si mon genou n’avait pas cogné une paroi qui cachait les structures métalliques, est-ce que je serais en train de vous parler aujourd’hui ? Je ne sais pas”.

Il se souvient notamment du cri de Liane Foly après sa chute, qui a eu peur pour lui :

“J’entends encore le hurlement de Liane Foly et celui de Jenifer. Je vois ensuite la présence bienveillante de Patrick Fiori et d’Ary Abitan autour de moi. Je suis un peu sonné et je comprends que c’est le genou, mais que le reste a l’air d’aller. Heureusement que le genou a touché une paroi. Cela s’est joué à peu, à peu d’être dans une situation catastrophique”. Heureusement maintenant, ça va mieux.