A cause de l’épidémie de Covid-19, la reprise de The Voice a été semé d’embuche. Le producteur de l’émission a dû faire face à moult réajustements. Mais samedi 6 février, ses efforts ont été couronnés par un succès d’audience !
Samedi 6 février, TF1 lançait une nouvelle saison de The Voice. Présentée par Nikos Aliagas, l’émission regroupait un nouveau jury composé d’Amel Bent, de Marc Lavoine, de Florent Pagny et de Vianney. Mais la crise sanitaire a bien compliqué la recherche des nouveaux talents de demain ! En coulisse, le producteur artistique Pascal Guix a remué ciel et terre pour assurer la diffusion de son programme.

“Pas question de dire ‘Tout va très bien madame la marquise »

« Dès le début, nous avons su qu’il fallait le moins de personnes possible sur le plateau pour diminuer les risques », a révélé le producteur à nos confrères du Parisien. Et de poursuivre : « La planète entière vit une situation extraordinaire, et le monde de la culture est particulièrement touché. Pas question de dire Tout va très bien madame la marquise. »

Ainsi, il a dû faire une croix sur la présence du public dans le studio. Par ailleurs, cette année, les candidats n’ont pas pu venir avec des proches. Pourtant, cela fait partie de l’ADN de l’émission. Car cela donne toujours lieu à des moments riches en émotion.

Bien sûr, les enfants ont eu droit à une exception. Mais un seul de leurs parents a pu les accompagner. Pour les adultes, il n’ont eu droit qu’à un accompagnement en visioconférence. Au sein de nous, on le reconnaît : c’est toujours un peu fort.

Une équipe renforcée pour compenser l’absence des proches

Mais Pascal Guix a tout de même sû bichonner ses candidats. « Nous avons renforcé l’équipe de coordinateurs de talents qui les accompagnent du début jusqu’à la fin pour qu’ils ne se sentent pas seuls », poursuit ainsi le directeur artistique.

The Voice: “Nous y sommes arrivés ! »

Ces mesures drastiques n’ont pas pour autant gâcher l’esprit de fête. « Tout le monde était super heureux d’être là à chanter et écouter de la musique live. Si un coach ou un membre de l’équipe avait attrapé le Covid, cela aurait eu des conséquences dramatiques… mais nous y sommes arrivés ! », finit par conclure Pascal Guix.

Cette dixième saison a peut-être eu un goût un peu spécial. Mais les téléspectateurs n’ont pas boudé le programme. Loin de là ! Car samedi 6 février, cette saison 10 a rassemblé 6,3 millions de fans, soit 29,6 % de part d’audience. Par rapport au lancement de l’émission en 2020, c’est beaucoup mieux. En effet, TF1 atteignait à peine 5,2 millions de téléspectateurs à l’époque. Encore faudra-t-il vérifier si l’audience reste fidèle au programme. Car cela fait déjà plusieurs années que l’émission peine à séduire le public. Espérons que le renouvellement du jury séduise davantage les Français ! En tous cas, sur les réseaux sociaux, les internautes se sont déjà félicités des talents des candidats. Un bon signe !