La célèbre chanteuse, Sylvie Vartan s’est livrée comme jamais dans son nouveau livre, ‘Le tourbillon d’une vie’ où elle évoque ses joies, ses bonheurs, ses joies et ses traumatismes. Cette biographie était très attendue par ses nombreux fans, comme en témoignent les multiples messages reçus sur les réseaux sociaux.

« Bravo à Eric & Christian Cazalot d’être entrés dans ce tourbillon de ma vie avec autant de détails, précisions et anecdotes que j’avais oubliées. En lisant leur travail titanesque, j’ai eu l’impression qu’ils ont été les témoins invisibles de tous ces épisodes de ma vie. Ce fut pour moi un vrai plaisir et un vertige de retrouver toutes ces émotions et… ce tourbillon. Bonne lecture », a annoncé le chanteuse de 71 ans sur les réseaux sociaux.

L’heureuse maman de deux enfants a également évoqué sa peur la plus terrible. En dépit de sa carrière internationale, Sylvie Vartan a été contrainte de prendre a plusieurs reprises l’avion, dont elle a une peur bleue. D’autant plus qu’elle vit principalement à Los Angeles et elle ne peut pas échapper à ses trajets en avions réguliers.

« C’est toujours pareil, je le connais par cœur le voyage. C’est tatoué dans mes cellules. Je sais exactement ce que je survole, même si je dors […] Je sais toujours où je me trouve […] Je suis un vrai GPS” , a-t-elle révélé.

« Pourtant, on imagine à quel point le stress doit monter la veille d’un retour en fanfare ! Du haut de ses soixante-seize printemps, elle s’organise avec les moyens du bord. En fait, elle compte sur ses repères pour se rassurer comme elle le peut. Et c’est bien d’avoir au moins le courage de le reconnaître « , a confirmé un confrère.