Stéphane Plaza a eu la douleur de perdre brutalement sa mère, un mois à peine après le diagnostic de son cancer. Mais l’animateur s’en veut pour une raison bien précise.

Stéphane Plaza a accordé une interview à Jordan de Luxe pour son émission Non Stop People. Questionné sur le décès de sa mère en 2016 suite à un cancer de la plèvre, l’animateur de M6 avoue avoir du mal à surmonter ce drame dans sa vie. Des années après, il ne s’en est pas remis et la douleur de cette perte reste vive.

«Je n’ai gardé que cette image d’elle en plus… C’est terrible, je n’arrive pas à accepter ce deuil, je ne comprends pas pourquoi elle est partie avant moi. Je travaille sur le deuil, tous les matins j’ai une douleur. A une époque, je me faisais violence pour ne pas être trop pessimiste», explique l’agent immobilier le plus célèbre de France.

Surtout, le complice de Karine Le Marchand ne s’est toujours pas pardonné d’avoir menti à sa mère condamnée selon le verdict des médecins. Pour qu’elle parte tranquille, Stéphane Plaza a fait le choix de ne pas lui dire la vérité. «Je savais qu’elle allait partir », a-t-il dit, avant d’ajouter : «Parce que vous allez la faire partir pour ne pas qu’elle souffre, que vous devez sourire, que vous mentez à la personne que vous aimez le plus ».

Leur dernière soirée ensemble, l’animateur de Maisons à vendre s’en souvient encore très bien. Ce soir là, il lui aurait dit plusieurs fois qu’il l’aimait. Sans toutefois trop en faire pour qu’elle ne se doute de rien. Sa mère était alors «persuadée qu’elle allait sortir de l’hôpital ». Elle s’éteint le 6 juin 2017 à 5 heures du matin dans ses bras après s’être endormie.

«Le pire moment de ma vie », a déclaré l’animateur repéré par M6 lors d’un salon de l’immobilier. «Elle a fait de moi ce que je suis », confiait l’animateur qui a logé chez sa mère jusqu’à l’âge de 30 ans. Avec elle, il partageait une relation très fusionnelle et ne s’attendait pas à devoir la laisser partir si tôt. Une blessure qui peine à se refermer.

« Quand vous aimez quelqu’un et que vous dites “maman, à tout à l’heure, endors-toi”, mais que vous savez qu’elle ne va pas se réveiller parce que vous savez qu’on va la faire partir pour qu’elle ne souffre pas, vous mentez à la personne que vous aimez le plus, mais vous n’avez pas le choix, parce qu’elle ne veut pas entendre les choses, même si elle le sait… Elle est partie à 5 heures du matin. Toute la nuit a été terrible pour moi », a-t-il expliqué ému.