Sophie Davant , connue pour être une animatrice incontournable du petit écran, est actuellement en pleine promotion de son livre ‘Tout ce qui noue lie ». L’animatrice phare de France 2 est revenue récemment sur une relation avec un professeure de médecine, qui semble l’avoir beaucoup marquée … Sophie Davant a également eu une relation avec un homme « violent », dont elle n’aborde jamais le sujet.

« Vous vous levez pour préparer le petit déjeuner, ayant pris soin, la veille, d’avoir acheté quelques bons produits pour lui faire honneur. Vous lui proposez un café ou un thé, et vous l’entendez vous répondre : ‘jamais avant ma gymnastique’. Vous assistez donc au spectacle d’un type soufflant et transpirant, allongé près d’une pauvre fille. plongée dans un moment de solitude, n’arrivant même pas à avaler sa bouchée de pain, terrassée par son envie de rire ou … de pleurer ! », a confié l’heureuse maman de deux enfants.

Il faut dire que cette scène a particulièrement choqué l’ex de Pierre Sled, qui n’est pas prête d’oublier cette séquence ahurissante. » Un type capable de faire ça le premier matin du premier jour passé ensemble, n’a rien à faire ni chez vous, ni avec vous », a lâché l’animatrice qui cartonne avec son émission ‘Affaire Conclue’, sur France 2.

Pourtant, la ravissante jeune femme ne perd pas espoir. « Je ne suis jamais mieux dans ma vie qu’en étant amoureuse. Je suis une grande amoureuse. J’adore les histoires d’amour. J’adore le couple et ce n’est pas exclu qu’un jour je me remarie… », a-t-elle déclaré récemment.

Quant à rupture avec le journaliste Pierre Sled, avec qui elle a vécu maritalement pendant plus de vingt et un an, Sophie Davant ne regrette pas son choix. « Le père de mes enfants et moi avons eu l’intelligence de nous séparer avant de nous insupporter », a-t-elle confié. Ensemble, ils sont les heureux parents de Nicolas né en 1993 et Valentinée née en 1995.

Par la suite, Sophie Davant a eu une idylle qui a duré un an avec l’écrivain Erik Orsenna, qui a fait couler beaucoup d’encres. » Si on m’avait dit un jour qu’une dame aussi belle que Sophie Davant me trouverait à son goût, alors là franchement je serais tombé des nues et je continue à tomber des nues d’ailleurs (…) Ce qui m’arrive est hallucinant, hallucinant. J’y crois pas », avait-confié à l’époque l’académicien sur RMC;