A 57 ans, Sophie Davant attaque 2021 des projets plein la tête. Elle sera notamment aux manettes d’une toute nouvelle émission, La lettre, diffusée samedi 16 janvier sur France 2. Côté cœur, la blonde pimpante laisse planer le doute sur sa vie amoureuse…
Que les téléspectateurs se rassurent : Sophie Davant officiera toujours dans Affaire conclue sur France 2. Si C’est au programme a malheureusement disparu des grilles de France 2, elle assure en revanche une nouvelle émission intitulée La Lettre. Dès le 16 janvier, elle invitera ainsi des célébrités à faire des surprises à leurs fans. Et puis, l’ancien Miss météo vient également de lancer son nouveau magazine baptisé “S” qui sortira en kiosque le 21 janvier prochain.

Rien n’arrête Sophie Davant. Mais trouve-t-elle encore le temps pour s’octroyer une vie privée ? En mai dernier, l’animatrice de 57 ans s’était confiée à nos confrères du magazine Gala sur sa vie sentimentale.

“On s’empêchait de s’épanouir mutuellement.”

Sophie Davant a d’abord connu une longue histoire d’amour avec le journaliste Pierre Sled. Mariés de 1991 à 2012, le couple a eu deux enfants, Nicolas, né en 1993, et Valentine, née en 1995. Mais force a été de constater qu’ils n’étaient pas fait l’un pour l’autre. “J’ai été mariée vingt-trois ans donc j’ai eu une expérience de couple. Le père de mes enfants [Nicolas, 26 ans et Valentine, 24 ans] et moi avons eu l’intelligence de nous séparer avant de nous insupporter”, a ainsi expliqué Sophie Davant dans les colonnes de Gala.

“Ça a été douloureux.“

La décision de divorcer ne fut pourtant pas une mince affaire, comme elle avait pu le révéler à Voici. “J’ai hésité, culpabilisé, nos enfants étaient encore jeunes. J’ai grandi avec un schéma familial où les couples restent ensemble (…). On en était à un point où l’on s’empêchait de s’épanouir mutuellement. Ça a été douloureux“, avait-elle en effet dévoilé.

Son idylle avec un grand académicien !

L’année de son divorce, Sophie Davant rencontrait un homme d’une stature exceptionnelle qui lui a rapidement fait changer les idées. En effet, il s’agissait d’Erik Orsenna, membre de l’Académie française et lauréat du Prix Goncourt en 1988. “J’ai eu le déclic avec Erik Orsenna. (…)”, avait-elle révélé au magazine Télé 7 Jours. Et de préciser : “Il a beaucoup d’humour et il est très malin. Je ne me sens ni trop belle ni trop jeune pour lui. Ce qu’on partage nous est propre. Les histoires d’amour sont fragiles. Il faut les protéger”. Leur relation fut passionnée mais elle fut de courte durée. Au bout d’un an, le couple finit en effet par se séparer.

La “perle rare” de Sophie Davant

Après cette idylle brève mais intense, la vedette de France 2 aurait vécu seule. Une aubaine d’après elle, car ce temps pour soi lui a permis de réfléchir à ses attentes. Au sein de la rédaction de nous, on ne peut que saluer cette démarche. “Lors des premières expériences, on attend de l’autre qu’il vienne réparer des manques, qu’il puisse résoudre ses problèmes alors qu’on ne devrait pas, En amour, maintenant, je sais ce que je veux et ne veux plus”, a-t-elle confié à Gala.

Sophie Davant peut désormais décrire avec une parfaite clarté ce qu’elle recherche chez l’être aimé. “Que je puisse l’admirer, Qu’il soit brillant et intelligent, humble, drôle avec de l’humour, généreux matériellement, dans le partage et la curiosité de l’autre. Et qu’il ait un bon rythme de vie, qu’il soit actif et aime voyager, Si en plus, il aime la mer et faire du bateau, je suis comblée”, a ainsi listé la complice de Caroline Margeridon.

Malicieuse, la populaire animatrice semble vouloir garder une part de mystère. Après avoir dressé le portrait robot de sa “perle rare”, elle a ainsi lancé aux journalistes de Gala : “Qui vous dit que je ne l’ai pas trouvé ?”. Mais elle s’est bien gardée d’en dire plus ! A suivre…