Derrière la scène, Sandrine Arcizet craint davantage de subir la réactivité de son bout de chou que les séquelles laissées par une intervention pesante réalisée en plein cœur. Un véritable casse-tête… Voilà ce qu’elle nous apprend !

Sandrine Arcizet vient de franchir le cap. Aujourd’hui, elle ne pensait pas connaître une telle galère avec sa santé.
Pour Sandrine Arcizet, les choses n’ont pas été simples. Chirurgie, réadaptation, bref, cet épisode était infernal ! Elle livre les dessous de son épreuve sur le plan de la santé.

Sandrine Arcizet est certainement la figure de proue de C8 que nous apprécions particulièrement. Effectivement, de nombreuses fois, elle est apparue de façon spectaculaire sur les plateaux de télévision. Par ailleurs, durant la période de l’année 2020, elle a connu la frayeur de son existence.

Au milieu d’une crise sanitaire, Sandrine Arcizet pense qu’il s’agit en réalité de problèmes angineux ou du commencement de la maladie de Covid-19, mais en fait, elle souffre d’un dysfonctionnement au niveau du cœur. Et toute chose liée avec cet organe est susceptible d’avoir des répercussions irrémédiables. En proie à la plus dure des situations, la jeune femme se remet à peine à retrouver le sourire. Voilà la raison pour laquelle celle-ci a admis en raconter davantage à nos confrères de Gala !

Sandrine Arcizet en train de se préparer à une intervention chirurgicale très délicate.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sandrine Arcizet (@sandrinearcizet)

En lisant le diagnostic des docteurs, People Act Magazine se sent étourdie et perd ses moyens. Sans posséder de compétences poussées en médecine, on pressent la lourdeur de la maladie. Sandrine Arcizet est atteinte d’un anévrisme aortique. Puisque celle-ci est essentielle et en relation avec la partie thoracique, il est urgent de procéder à une opération chirurgicale. Il va de soi que cela entraînera de multiples répercussions sur son quotidien. Plus jamais auparavant, les choses ne seront plus les mêmes. Sachant ce qui risque de se produire lorsqu’elle ne réagit pas et ne renonçant pas, elle prend le parti des docteurs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sandrine Arcizet (@sandrinearcizet)

Une fois que l’on a franchi le seuil de cet enfer que représentent les hôpitaux, les perturbations ne manquent pas. Pourtant, Michel Drucker n’est pas celui qui peut affirmer les choses autrement. Las, il est forcé de se soumettre à une lourde intervention cardiaque. Lors de cette intervention chirurgicale, il a presque perdu un membre de sa jambe ! À l’instar de son confrère de C8, Sandrine Arcizet a essayé de dissimuler la situation à ses responsables. Ce dernier met tout en place pour se relever et revenir très vite dans le métier.

Ses sentiments lorsqu’elle a dû endurer cette situation.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sandrine Arcizet (@sandrinearcizet)

Inutile de chercher à camoufler les faits, car tout est finalement connu. “Lorsque qu’on vous dit que vous devez vous faire opérer le cœur, honnêtement, cela reste extrêmement difficile. On se demande si le ciel nous tombe sur la tête, si tout est avéré, si les docteurs ont tort”. Cette lente remise en cause se résume ainsi. “Je pensais réellement que je vais crever”. Sandrine Arcizet veut par-dessus tout voir son petit être vivre dans de belles circonstances. Ainsi, pas question, au départ, de lui renvoyer une piètre réputation. Des souffrances certes, mais en sourdine. De plus, concernant sa rééducation, elle adoptera une solution extrême.

Même et surtout si aujourd’hui, la jeune femme déplore son acte, elle considère que c’était pour mieux le mettre à l’abri. Sandrine Arcizet a en effet privilégié la stratégie du mutisme à celle du drame. “Je souhaitais lui dissimuler le déroulement de l’opération parce que je craignais qu’il soit bouleversé. Et puis, âgé de cinq ans seulement, je continuais à me dire que subir une telle procédure pour le cœur de sa maman allait être très complexe”. Sale coup, puisque hélas, son projet tombe à l’eau et elle connaît parfaitement les causes de cet échec. “Parce qu’un enfant est pour ainsi dire une éponge et saisit tout, on doit tout lui raconter. Ils comprennent vraiment tout, mais vous ne vous en apercevez pas comme ça”.

Ne cachez rien à vos enfants selon cette femme courageuse.

Par ailleurs, si une personne parmi ses admirateurs était dans son cas ou avait besoin de se faire opérer dans des conditions délicates, elle lui conseillerait de mettre tout le monde au courant. Ainsi, ce thème ne risque pas de devenir un point de discorde et de porter atteinte à la relation entre la mère et le fils ! Face à l’adversité, elle réussit à reprendre vite ses capacités. Ses fidèles ne remarqueront rien de particulier. Sandrine Arcizet va profiter de son activité professionnelle pour découvrir et échanger des astuces sympas. “Comme c’était le 1er huis clos, je me suis mise à faire un travail acharné, chaque soir chez moi, en live sur C8. Cela m’a fait reprendre conscience de mes capacités”.

En conclusion, Sandrine Arcizet est consciente de devoir énormément de temps et de responsabilités envers la vie et plus spécifiquement à son docteur. En souriant, elle spécifie : “le corps humain possède des capacités inimaginables. Si mon docteur ne m’a rien dit, je ne suis sans doute pas arrivée à ce jour”. Voilà un feed-back inquiétant ! Bien entendu, People Act Magazine lui adresse ses meilleurs souhaits et espérant vivement que tout rentre dans l’ordre très prochainement.