Dans la tribu Familles Nombreuses Bambara, on demande la petite Noor ! Amenée contre son gré à l’hôpital, la maman Rofrane est en panique et nous le fait savoir ! Il faut dire que la qualité des soins sur place n’a pas été vraiment ce à quoi elle aurait pu s’attendre ! On fait le point !

Alors qu’elle croyait que les ennuis étaient derrière, Rofrane de Familles nombreuses réalise que c’était que le début de la série noire !

Rofrane, Un membre de Familles nombreuses en détresse absolue !

Chez les Bambara, l’ambiance n’est pas à la fête. En effet, tout commence par la venue du coronavirus pour la mère des quadruplés. Alors qu’elle s’était prononcée contre le vaccin ou encore le pass sanitaire, la maladie lui montre sournoisement qu’elle a gagné la partie. Confinée, malade, elle ne souhaite pas s’étendre sur le sujet. D’ailleurs, elle a plus grave à gérer. Du reste, ce n’est pas le seul rebondissement de cet été 2021 pas comme les autres. Pour sûr, les fans de Familles Nombreuses sont sous le choc ! Elle a beau se montrer forte sur les réseaux sociaux, cette fois, elle tire la sonnette d’alarme auprès de sa communauté Instagram. Comment la mère des quadruplés va-t-elle s’en sortir avec tout ça à penser ? La réponse, nous vous la donne tout de suite !

La blessure de trop !

“21h30-3h aux urgences à attendre avec une plaie ouverte. Heureusement que Nasser est un papa qui déchire” Voici le résumé de la nuit cauchemardesque de la petite Noor. Tout commence par une mauvaise chute. Puis c’est l’engrenage qui la conduit direction les urgences. Rien que le temps que le personnel prenne en compte son dossier, il s’écoule de nombreuses heures de souffrance insoutenable pour la puce. Quant à la résolution du problème, on préfère ne pas l’aborder pour le moment. C’est un vrai carnage. Quel drame pour la maman poule ! Car vous allez voir que ce n’est malheureusement pas le seul détail que la participante de Familles Nombreuses va nous donner !

Depuis quelques temps, Rofrane a une dent contre l’institution médicale. Souvenez-vous, il y a quelques semaines, un chirurgien avait refusé de procéder à la circoncision de ses garçons. Le prétexte invoqué est la notoriété liée à Familles Nombreuses ! Nerveuse, déçue, elle nous a juré que cette histoire n’en resterait pas là. Elle commence par porte plainte et nous avertit bien entendu de la suite ! Normalement, on devrait avoir des nouvelles à la rentrée. Du reste, on comprend mieux maintenant que quand sa petite princesse Noor s’ouvre la lèvre, elle estime que ce n’est que le cauchemar qui continue et qu’il s’éternise. Elle se sent tant à bout et démunie ! Chez nous, hormis relater son histoire, nous sommes impuissants. Comment tout cela va-t-il se terminer ?

Les coulisses de cette virée en enfer

Sans plus attendre, Rofrane de Familles Nombreuses nous donne le contexte de l’événement. C’est vraiment horrible et ça met des frissons à toutes les mamans du monde. “Ça s’est passé juste après le repas. Avant de dormir, elle a voulu jouer un peu plus longtemps avec le théâtre en bois et elle est tombée.” Du reste, dès qu’il comprend qu’il ne s’agit pas de quelque chose de banal, son mari semble perdre son sang-froid. N’oublions pas que le contexte actuel exige que Rofrane s’isole de tout tant qu’elle est positive et que monsieur doit absolument tout assumer en coulisses. Avec quatre enfants à la maison qui courent et qui chahutent, ce n’est pas du tout évident en temps normal. Mais alors là, c’est vraiment la catastrophe voir le tsunami. Autrement dit, “il est seul pour tout gérer, moi je suis confinée”

Incapable d’apaiser la douleur de sa fille, son père demande aux autorités médicales d’intervenir. Maladroitement, ils tentent plusieurs essais pour endormir sa lèvre afin de recoudre sa blessure. Rofrane raconte cette aventure de Familles Nombreuses avec beaucoup de tristesse et de colère. “Ils lui ont mis du gaz plusieurs fois, mais ça n’a pas marché. Du coup, ils lui ont mis un autre produit un peu plus fort, mais ça n’a pas marché non plus.” L’objectif assumé était qu’elle “soit bien droite pour qu’il n’y ait pas de défaillance esthétique” Quel drame ! Comment vont-ils pouvoir passer un mois d’août normal après un tel épisode ? Croisons les doigts pour que tout rentre dans l’ordre bientôt, tant pour la Covid de Madame que pour la cicatrisation de la petite Noor ! On vous donne des nouvelles, c’est promis juré !