Coline, la fille de Richard Berry, accuse son père d’avoir abusé d’elle quand elle était enfant. Alors que l’enquête se poursuit, elle brise le silence sur Instagram et appuie ses dires.

Richard Berry est dans le collimateur des médias depuis que la plainte de sa fille, Coline, a été rendue publique. Tous les deux ont tenté de se défendre publiquement. L’acteur en prétextant que sa fille est instable et qu’elle cherche à le discréditer pour se venger d’abord. Puis la fille de Richard Berry lui a tenu tête ensuite, se rendant elle aussi devant les micros des journalistes et parfois accompagnée de son avocate. Affirmant notamment que si son père niait les faits en public, il les reconnaissait auprès d’elle.

Richard Berry et sa fille, Coline, continuent de s’affronter et la justice tranchera

Pour entamer un processus de guérison efficace, Coline Berry doit aller au bout de la procédure de justice. Cela aurait peut-être été différent si son père reconnaissait les faits publiquement. Cependant, nous doute que Richard Berry accepte d’aller si loin. En effet, c’est à toute sa carrière qu’il doit renoncer si il va dans son sens. Qu’à cela ne tienne, Coline Berry ne lâche pas. Consciente qu’elle va devoir être aussi patiente, qu’endurante maintenant qu’elle a été courageuse, elle s’accroche. Bien que sa famille se déchire depuis le dépôt de sa plainte, en janvier dernier, elle peut compter sur une partie de sa famille pour l’épauler. Sa cousine Marilou Berry et la mère de cette dernière, Josiane Balasko, sont du côté de Coline Berry dans cette affaire. Et elles le disent haut et fort également sur leurs réseaux sociaux respectifs.

Selon la nièce de Richard Berry, Coline n’invente pas cette histoire. Contrairement à ce que disait son père. Elle se battrait plutôt avec elle-même depuis plus de sept ans pour oser en parler. Aujourd’hui que sa parole est libérée, elle ne fera donc plus machine arrière. Dans l’autre camp mais dans la même famille, Marie Berry, la tante de Coline, estime que sa nièce voue une haine incommensurable à la nouvelle épouse de son père, Pascale Louange. Et que c’est cette colère infondée qui nourrit son discours. Un esprit revanchard en somme, qui prendrait de gros risques pour aller au bout de son plan.

Pascale Louange et Richard Berry ont eu leur premier enfant en 2016. Et la fille aînée de Richard Berry ne l’aurait pas supporté d’après ce camp de la famille. Si de ce côté ils ne croient donc pas aux accusations de Coline Berry, il est aussi possible de penser que la naissance d’un nouvel enfant de son père ait réveillé de vifs souvenirs chez elle. Peut-être même est-ce une démarche pour protéger Mila, la fille de Richard Berry et de Pascale Louange ? nous se perd dans des hypothèses. Mais ce qui reste certain, c’est que Coline et Richard Berry ne décamperont pas de leurs positions.

Coline Berry réaffirme ses accusations contre son père

Ainsi, sur Instagram, elle partageait une image qui continuait d’appuyer ses dires constituant l’essence de sa plainte. Sur l’image, en blanc sur fond rouge, il est possible de lire le hashtag ‘MeTooIncest’. Et en légende : “Ne plus jamais se laisser faire !”. Dans les commentaires, les soutiens à Coline Berry ne manquent pas. Certains témoignent même de la grande aide que la libération de sa parole a été. En effet, certains ont trouvé le courage de parler de leur propre histoire en résonance avec le courage de Coline Berry de porter de telles contre son père.

Cela étant dit, nous vous rappelle que tant qu’une décision de justice n’a pas été rendue, celui ou celle qui croule sous les accusations ne doit pas être condamné d’avance. En effet, la présomption d’innocence existe pour protéger l’intégrité et la dignité des accusés. Car ils pourraient s’avérer innocents. Quelles que soient les charges, il serait donc malvenu de choisir son camp avant la décision de justice. Certes, chacun est libre de ses opinions. Et le public a certainement son idée quant à cette affaire. Néanmoins, il ne sera pas admissible de discréditer Coline Berry si l’on pense Richard Berry innocent. De même qu’il ne sera pas admis de condamner Richard Berry en amont des décisions de justice.

Enfin, bien que Richard Berry soit censé rester présumé innocent, de tels sujets sont souvent trop lourds. Les abus des enfants sont parmi les crimes les plus terribles. Ainsi, même si la présomption d’innocence prévaut, des complications se créent de part et d’autres pour la carrière de Richard Berry. Son image en prend un coup et les dommages seront peut-être irréversibles. Affaire à suivre !