Invité par le magazine Sept à Huit, Enrico Macias se montre très inquiet. Face aux journalistes, il reconnaît même avoir pensé réellement à la mort. En effet, le chanteur et acteur a lui aussi été touché par la covid-19. À un moment, il a même cru la fin venue. Dans l’émission de TF1, l’artiste se confie. Distractify vous livre son émouvant témoignage.

Enrico Macias : ” Peut-être que je vais mourir “

Un test positif et de lourds symptômes

Ce dimanche 24 janvier, Enrico Macias se confie. En effet, le chanteur âgé de 82 ans n’hésite pas à évoquer sa vie privée. Ainsi, il revient sur la mort de sa compagne Suzy disparue, il y a près de 12 ans. Après plusieurs opérations cardiaques, son épouse a malheureusement succombé. Enrico Macias se souvient qu’elle est morte dans ses bras. ” J’étais dans une autre salle et on m’a dit ça y est, elle est partie. Je suis allé vite dans la chambre, je l’ai prise dans mes bras et elle en a eu encore un nouveau soupir “.

Durant toutes ces années, le souvenir de Suzy ne l’a jamais quitté. Mais il a néanmoins trouvé l’énergie de continuer et de se battre. Pourtant, lors de ces derniers mois, Enrico Macias n’avais plus la force ce qu’on lui connaît. Touché par la covid-19, il a véritablement été affaibli. Dès lors, il avoue même avoir vu la fin arriver. Distractify vous explique comment le chanteur a vécu ces terribles semaines dans l’angoisse de lui aussi disparaître.

Quand la mort rôde

Enrico Macias a eu peur pour lui. Car plusieurs de ses amis sont déjà partis lorsque lui est testé positif. Dans l’émission hebdomadaire de TF1, il fait le long énoncé de ceux qui l’ont malheureusement déjà quitté à cause de la pandémie. ” J’ai perdu des êtres proches, j’ai perdu des amis… Le beau-père de mon fils, aussi est décédé à cause du covid “. Aussi, Enrico Macias est très angoissé quand son propre verdict tombe. Car rapidement, les symptômes s’intensifient. ” Je ne me sentais pas bien, j’étais vraiment très fatigué. Je toussais beaucoup. J’avais très mal au ventre et là, ils ont vu le Covid dans les poumons. Mais seulement à 25 % “. Dès lors, Enrico Macias imagine même une issue fatale ” Peut-être que je vais mourir, je ne sais pas “.

Entouré par les médecins et par ses proches, l’interprète des Gens du Nord reprend néanmoins peu à peu des forces. Et finalement, il réussit doucement à s’en sortir. Mais que le parcours aura été long ! Aujourd’hui totalement remis, Enrico Macias reconnaît cependant encore vivre dans l’angoisse. Car comme on le sait désormais, une première contamination n’empêche pas une suivante. Dès lors, le chanteur respecte à la ligne toutes les mesures de précaution suggérées par le corps médical. Car Enrico Macias ne souhaite plus jamais revivre les moments par lesquels il est passé. Car selon lui, il a véritablement eu beaucoup de chance au point de ne pas vouloir tenter le destin une seconde fois….