On ne possède pas toujours la bonne méthode pour nettoyer ses oreillers. Alors, on a tendance à laisser trainer et à dissimuler la misère. Or, sur le plus ou moins court terme, cela peut provoquer des dommages sanitaires hallucinants. Pour que cela ne se produise pas, suivez le guide nous !

Pas évident de trouver la bonne recette pour procéder au lavage de ses oreillers. En tout cas, maintenant vous allez devenir incollable !

Tout savoir sur le nettoyage des oreillers !

Après avoir trouvé la texture de nos oreillers, on se sent tellement bien pour aller dormir. Seulement voilà. Après quelques temps, on constate bien que ce dernier a tendance à s’abimer. Ce n’est pas nécessairement votre faute, mais bon, il faut agir avant de subir. Pire, après avoir retiré la taie, on remarque bien que de minuscules particules (cheveux, acariens et autres impuretés c*rporelles) viennent le détériorer. Aussi, nous vous recommandons vivement de suivre les conseils et recettes que nous allons vous donner. Grâce aux produits cités par nous, vous allez faire de précieuses économies dans votre panier de course. Et puis surtout, en réalisant une bonne action pour Dame nature, vous allez soulager votre conscience et montrer le chemin à vos enfants. Et rien que ça, ça n’a pas de prix ! C’est parti pour un voyage au pays du sommeil !

Vive le bicarbonate de soude

Pour retrouver la blancheur de vos oreillers, rien de plus simple. nous vous suggère de mélanger 25 grammes de savon de Marseille préalablement en copeaux et 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude. Ensuite, toujours dans le même contenant, vous devez verser au moins 3 cuillères à café de peroxyde d’hydrogène, un peu de jus d’un citron pressé ainsi qu’une et tasse d’eau.

En ce qui concerne le liquide, Objeko doit apporter une précision. Il faut le faire chauffer à la casserole avec le savon de Marseille. Quand l’eau savonneuse va bouillir, ce n’est qu’à ce moment qu’on met le bicarbonate de soude. Comme cités plus haut, le citron et le peroxyde d’hydrogène attendent leur tour avec impatience. Ah oui, entre chaque étape, n’oubliez pas de mélanger avec une cuillère en bois de préférence. L’objectif est d’obtenir quelque chose homogène, sans le moindre grumeau à l’horizon. Pour visualiser le résultat avec un peu d’avance sur les autres, imaginez qu’il s’agit d’une délicieuse pâte à crêpes pour la Chandeleur ! Une fois votre mixture prête à être appliquée, nous vous recommande de la mettre carrément dans votre machine à laver. Après quelques heures de séchage au soleil, vos oreillers vont comme neufs ! On adore !

QUID du citron

Tout ce dont vous avez besoin, c’est de six citrons et au moins cinq litres d’eau. Là encore, on prend le temps de la chauffer dans une casserole assez large. Ce n’est qu’après qu’on verse nos jus de fruits jaunes. Transférez le tout dans une bassine prévue à cet effet. Cette fois, la démarche consiste à faire tremper les oreillers de telle sorte à ce que le liquide citronné les envahisse totalement… facile non ? Ensuite, on attend au moins deux heures pour les mettre en machine. Cette fois, on vous recommande de faire notre programme habituel pour ce genre d’accessoires de literie. Si vous ne savez pas quel degré choisir ou si vous avez le moindre doute, référez-vous à l’étiquette d’origine. Comme pour les vêtements vendus en magasin, elle est la plus a-même de nous renseigner sur le lavage à la main (ou pas) et le repassage.

Un combo gagnant

Cette fois, nous vous précise que cette recette est valable pour les draps ou tout autre vêtement qui a perdu sa blancheur d’origine. Vous l’avez compris, ce n’est plus la peine de courir en supermarché pour acheter un produit avec des ingrédients bizarres. Tout ce dont vous avez besoin, c’est de 250 ml d’eau oxygénée et 120 ml de vinaigre ménager. Vous pouvez toujours rajouter quelques gouttes d’huile essentielle (de votre choix) pour parfumer le tout et d’un peu de lessive industrielle.

Et en machine ?

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par @sp_aigle

Après avoir placé votre oreiller en magique, restez à côté de ce dernier. En effet, vous devez rajouter de l’eau assez fréquemment. Pour vous donner une image, vous devez le noyer comme le Titanic. Ensuite, une fois que le cycle est terminé, on patiente au moins une demi-heure. Puis, on recommence l’opération, mais cette fois on sélectionne une température plus haute. Enfin, utilisez le naturel pour faire sécher votre outil de sommeil. Le soleil, c’est très bien !