Olivier Véran a annoncé mardi 26 octobre à l’AFP avoir reçu sa troisième dose de vaccin contre le Covid.

Il y a quelques jours, Olivier Véran a profité de sa dose de rappel pour inviter les millions de Français éligibles à prendre un rendez-vous. Il a également répété à tout le monde, que la vaccination contre la grippe à débuté. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’nous va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

L’épidémie de Covid-19 repart-elle en France ?

C’est la question que tout le monde se pose, l’épidémie de Covid-19 est-elle en train de repartir ? Eh bien, la réponse est oui. Mais attention, pour le moment, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. En effet, comme tous les virus respiratoires, quand il fait froid et humide, ça circule plus. Pour rappel, l’arrivée de l’automne et du froid, avait précipité, l’an dernier, la deuxième vague du coronavirus. Entraînant notamment de nouvelles restrictions sanitaires jusqu’à la mise en place d’un deuxième confinement. L’objectif, c’est de ne pas avoir une flambée de personnes dans les hôpitaux. Et pour l’instant, c’est le cas.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Olivier Véran (@olivierveran)

Olivier Véran, qui était l’invité de BFM TV, salue notamment l’efficacité de la vaccination. En effet, c’est grâce à cela, qu’il n’y a pas d’impact pour le moment dans les hôpitaux : »On est aux environs de 5000 cas par jour, et surtout on ne mesure pas d’impact sanitaire, il n’y a pas d’augmentation des hospitalisations comme à l’automne dernier« . Pour autant, le ministre reste prudent. Une seule solution de ne pas connaître une nouvelle vague : le rappel des vaccins. Notamment pour les personnes âgées et les personnes fragiles.

Une troisième dose pour les personnes âgées et fragiles

Pour l’heure, et alors que les chiffres de l’épidémie repartent très légèrement à la hausse, environ 2,5 millions de personnes sur les 6,8 millions pouvant y prétendre ont effectué leur rappel vaccinal. Un chiffre encourageant, mais qui n’est pas suffisant : »On a monté en cadence, on approche les 100.000 troisièmes injections par jour, ce qui est plus que ce qu’on constatait dans les semaines précédentes » explique Olivier Véran. Ce dernier espère que le chiffre montera dans les jours à venir.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Olivier Véran (@olivierveran)

Pour rappel, parmi les publics les plus difficiles à toucher, on retrouve les personnes qui ont choisi de recevoir le vaccin Janssen à injection unique. En effet, ils sont seulement 20%, pour le moment, à avoir sollicité une nouvelle dose. Le gouvernement reste encore dans l’attente de recommandations scientifiques concernant l’intégration du rappel dans le pass sanitaire. Il attend notamment la décision de la Haute autorité de Santé. Selon Olivier Véran, cela devrait arriver dans les prochaines heures.

Olivier Véran montre l’exemple à tout le monde

Olivier Véran ne veut rien laisser au hasard. En effet, le ministre de la Santé veut donner le bon exemple. Ainsi, ce mardi 26 octobre, il a annoncé à l’AFP, avoir reçu sa troisième dose de vaccin contre le Covid. Envoyant donc un signal à prendre rendez-vous pour les millions de personnes éligibles au rappel. Et de répéter que la campagne de vaccination contre la grippe a aussi débuté. Il faut préciser que le ministre est médecin neurologue, et donc qu’il pouvait prétendre à une dose de rappel.

Il a reçu une injection de sérum Pfizer en fin d’après-midi dans un hôpital parisien, après une première dose d’AstraZeneca en février, et de Moderna, début mai. Il explique :“J’en ai profité pour faire dans le même mouvement et dans l’autre bras la vaccination contre la grippe”, quatre jours après avoir lancé la campagne saisonnière en France. Il veut pouvoir se protéger, protéger les personnes avec qui il est en contact. Mais surtout, il veut dire à tout le monde d’y aller. C’est important.