« N’oubliez pas les paroles » est devenue une émission culte. Certains Maestros ont même acquis une célébrité auprès des téléspectateurs ! Mais pas tous…

Sous les projecteurs de N’oubliez pas les paroles, les candidats font tout pour conserver leur place un jour de plus. Leur enjeu : décrocher le titre de maestro. Mais si peu d’entre eux y parviennent, les autres ont droit de retenter leur chance plus tard. Décryptage.

Gagner un beau pactole grâce à un jeu télévisé, qui ne rêve pas de ça ? Certains y sont arrivés grâce aux Douze coups de midi, à Tout le monde veut prendre sa place ou encore à N’oubliez pas les paroles. Mais pour ça, il faut tenir des semaines et des semaines à l’antenne, sans fausse note ! Sur le plateau de Nagui, Léa a atteint un score remarquable. La jeune femme a remporté ainsi 21 victoires. Ses gains s’élèvent gains à 129 000 euros. Elle se hisse ainsi au rang de meilleure maestro dans toute l’histoire du jeu.

Les Maestros font leur come-back dans les Masters !

Avant elle, c’est Margaux qui tenait la tête d’affiche avec un pactole de 530 000 euros. Pour le plus grand plaisir des téléspectateurs, les Maestros reviennent sous les projecteurs lors de Masters. A cette occasion, les 32 plus grands gagnants s’affrontent. Ce fut le cas pour la 5000ème de l’émission. D’ailleurs, ce jour-là, Nagui avait terriblement embarrassé les maestros Margaux et Kevin !

Ces deux derniers avaient sauté de joie lorsqu’ils avaient appris qu’ils allaient retrouver Nagui sur le plateau de N’oubliez pas les paroles. Mais ils ont vite déchanté. Car l’animateur les a très vite mis mal à l’aise.

N’oubliez pas les paroles est une émission incontournable du PAF. A l’antenne depuis 2007, ce programme rassemble trois millions de téléspectateurs. Ce 5000è épisode était ainsi dédié à Faustine Nogherotto. Cette ancienne candidate de l’émission est décédée le 29 janvier 2021 à l’âge de 31 ans. Elle souffrait en effet du syndrome de fatigue chronique. Ses souffrances étaient telles qu’elle a décidé de mettre fin à sa vie par suicide assisté en Belgique.

Pour soutenir cette cause si particulière, ce 15 avril, de nombreuses personnalités étaient au rendez-vous. La rédaction d’nous s’était réjouit notamment de retrouver Vianney, Pascal Obispo, Kendji Girac et Claudio Capéo. Les grands gagnants du jeu, Margaux et Kevin venaient également pour s’affronter. Ils avaient prévu de reverser tous leurs gains pour l’Association Française du Syndrome de Fatigue Chronique.

« Nous avons même son numéro de téléphone »

En tous cas, Nagui aura réussi à mettre très mal à l’aise deux de ses maestros. Ca partait pourtant d’un bon sentiment. Le mari de Mélanie Page leur a demandé de passer au tutoiement. “J’ai eu et j’ai toujours beaucoup de mal à le tutoyer. Je ne sais jamais, j’alterne…“, a ainsi révélé Margaux à nos confrères de Télé-Loisirs Margaux. Cette dernière assure pourtant avoir toujours entretenu de “super bons rapports” avec lui. “Nous (les maestros, ndlr) avons même son numéro de téléphone, a-t-elle ainsi indiqué.

Et d’ajouter : « De temps en temps, je lui envoie un petit message, il a toujours la petite réponse qui va bien. C’est sympa parce qu’il doit être surchargé, et il prend toujours le temps de nous répondre. », a-t-elle ainsi ajouté.

Kevin semble avoir vécu la même mésaventure. “Vers la fin de mon parcours, il m’avait proposé de le tutoyer en coulisses. Mais ça me fait bizarre. Pendant les Masters, il a commencé à tutoyer tout le monde, et j’étais plus à l’aise“, a-t-il ainsi témoigné.

“C’est le règlement“

Si les Masters permettent aux Maestros de revenir, rien n’empêche d’anciens candidats de rejouer. Sous certains conditions cependant. Mardi 29 juin, les téléspectateurs ont ainsi revu Thibault pour la troisième fois ! Ce dernier était pourtant maestro en 2013.

“Je ne suis pas resté longtemps, une victoire, et 2 000 euros”, a fait savoir le challenger. Il est donc possible d’être Maestro et de faire son come-back en tant que challenger. “Je rappelle que le règlement est que, jusqu’à la mort de l’animateur et même au-delà, les candidats peuvent revenir s’ils n’ont pas gagné au-delà de 10 000 euros, a indiqué Nagui. C’est le règlement pour l’instant, parce que s’il y a bien un endroit où le règlement change tous les jours, c’est ici.” Pour les grands maestros aux pactoles mirobolants, c’est donc raté pour eux !