Présente sur le plateau d’Abers Road, Nolwenn Leroy faisait la promotion de son nouvel album. À cette occasion, la chanteuse est revenue sur cette période difficile et compliquée qu’elle a dû traverser.

Invitée sur le plateau de l’émission Abers Road sur France 3 ce 30 septembre 2021, Nolwenn Leroy assurait la promotion de son nouvel album très attendu par ses fans. Une occasion pour elle d’évoquer sa déjà longue carrière, mais également de revenir sur quelques événements marquants de sa vie. La jolie brune explique notamment avoir connu une enfance difficile au niveau financier au point de devoir quitter sa terre natale. nous vous dévoile tout.

Nolwenn Leroy : « On a dû tout quitter », les années compliquées à traverser

Une carrière totalement magique

Depuis sa victoire dans la deuxième saison de La Star Academy en 2002, la notoriété de Nolwenn Leroy ne s’est jamais démentie. Avec sept albums à son actif et plusieurs titres rapidement plébiscités par le public, la Bretonne d’origine peut véritablement se vanter d’avoir réussi un très joli parcours. Après avoir déjà vendu plusieurs millions de disques, la voici aujourd’hui de retour avec un dernier opus, résultat de sa collaboration avec Benjamin Biolay et Adélaïde Chabannes de Balsac. Dans cet album intitulé La Cavale, elle propose ainsi à ses fans de découvrir des univers musicaux différents souvenirs de ses voyages ou d’endroits qui sont chers à son cœur.

Il faut effectivement bien avouer que Nolwenn Leroy aura beaucoup bougé au cours de son existence. Après sa naissance en Bretagne, elle regrettera alors d’avoir été contrainte de quitter cette région pour laquelle elle a un attachement viscéral. Lors de cet entretien accordé aux journalistes de France 3 Bretagne et diffusé sur YouTube ce 30 septembre, l’artiste se remémore d’ailleurs cette période particulièrement compliquée durant laquelle elle vit un véritable déchirement. nous vous invite donc à découvrir son témoignage empreint d’une certaine nostalgie, mais également de beaucoup de force.

Un déracinement

Lors de ce passage sur le plateau de France 3, Nolwenn Leroy se souvient de ce déménagement, pour ne pas dire de cet exil : « C’était très douloureux. On s’est retrouvées dans la m*rde du jour au lendemain et on a dû tout quitter à ce moment-là pour l’Auvergne, puisque c’est là où habitait ma grand-mère. La famille est très importante dans ma vie. Il y avait toutes les générations dans la même maison, j’y ai gardé une force ». Fort heureusement, l’existence lui a permis par la suite de régulièrement retourner dans sa Bretagne natale, et même de rendre hommage en musique à cette région pour laquelle elle a un attachement particulier. Cependant, ce premier voyage forcé aura peut-être finalement développé chez elle le goût des voyages pour aller à la rencontre des gens.

D’ailleurs, son métier de chanteuse n’est certainement pas le fruit du hasard même dans ce domaine. Grâce à sa musique, la célèbre interprète a effectivement la chance de se déplacer de ville en ville et de pays en pays pour des concerts qui lui permettent d’échanger avec des gens venus de tous les horizons. Cependant, à l’arrivée de son fils Martin, cette vie de nomade n’a pas toujours été facile à gérer comme l’explique parfaitement Nolwenn Leroy dans cette interview. Il lui a en effet fallu trouver des solutions pour emmener son enfant avec elle lors de ses tournées qui duraient de longues semaines.

Un bus pas vraiment aménagé

Afin de concilier ses rôles d’artiste et de jeune maman, Nolwenn Leroy a finalement décidé que son fils Marin la suivrait partout : « Je l’appelais mon bébé tout terrain. Quand il est arrivé, on faisait tout ensemble, tout, absolument tout. Je suis partie en tournée, et pas la tournée en mode organisée avec le bus et nounou et moi dans un autre autre bus, non non non ! La tournée en mode rock’n’roll avec le seul bus qu’il y a, avec ma maman qui gardait mon petit ». Un choix qui, de toute évidence, elle ne regrette absolument pas et qui lui a une fois de plus permis de rester auprès des siens tout en continuant à satisfaire son public et son goût de la scène. Un endroit où Nolwenn Leroy se sent véritablement comme chez elle.

Quant à son fils Marin, Nolwenn Leroy explique aujourd’hui qu’il a déjà bien grandi. Elle profite d’ailleurs de l’occasion pour évoquer une anecdote concernant les jolis moments passés en famille. « L’autre jour, il y avait le concert des Enfoirés qui était diffusé. Je lui ai dit : ‘Tu vois, il y a maman à la télé’ et il me fait ‘Il y a Nolwenn Leroy à la télé !‘. Je me suis dit, c’est hyper bizarre de dire ça et à la fois, c’est comme si c’était la personne de la télé. J’ai trouvé ça assez fou à cet âge-là ». Un moment véritablement poignant pour la jeune maman.