Depuis le temps qu’il est à l’antenne, Nikos Aliagas ne cesse de nous impressionne ! C’est simple, il assure en toutes circonstances. Grâce aux réseaux sociaux, nous découvrons les coulisses de son quotidien et il ne manque jamais une occasion de nous raconter son passé !

Sur TF1 ou bien sur Instagram, Nikos Aliagas marque les esprits. C’est pourquoi, cette publication est mythique pour ses fans !

Nikos Aliagas, une célébrité aux multiples facettes !

Quel magnifique chemin parcouru pour Nikos Aliagas ! Ceux qui ont eu la chance de le voir officier chez Christine Bravo ont tout de suite compris qu’il avait du potentiel. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que l’amie de Laurent Ruquier l’avait choisi pour représenter la Grèce dans son programme qui mettait à l’honneur l’Europe. Pour autant, la consécration arrive lorsque TF1 lui propose d’animer la Star Academy. À l’approche du vingtième anniversaire, il brise le silence et confie ses plus beaux souvenirs. Bien entendu qu’il a pleuré quand il a appris le décès de Grégory Lemarchal. Heureusement que les autres gagnants étaient là pour lui remonter le moral en coulisses. Sur son compte Instagram ou Twitter, il publie ses magnifiques photos. Le noir et blanc a le mérite de faire ressortir les émotions, et il en abuse sans le moindre remord. Pour autant, la dernière en date le concerne directement. Sans plus attendre, nous vous raconte tous les détails !

Malgré son emploi du temps chargé, il n’oublie jamais d’où il vient

Cela fait déjà dix ans que The Voice existe. Chez nous, on n’a pas vu le temps passer ! Pour fêter cette première décennie, TF1 décide de mettre les petits plats dans les grands. À l’instar de son ainée Koh-Lanta, la chaine fabrique une saison exceptionnelle. Tous les candidats et coach qui ont marqué le programme vous donne rendez-vous. Et il y a une chance qui ne changerait pas, même pour tout l’or du monde, c’est le présentateur Nikos Aliagas. Empathique, toujours optimiste, il sait mettre en avant les qualités de chacun. Malgré la difficulté du protocole sanitaire, on a hâte de voir l résultat !

Pour autant, dans le secret de son âme, Nikos Aliagas a le cœur brisé. Démoli par le départ de son père en direct des étoiles, il lui rend hommage quand il le peut. Donc, il se sert de la Toile pour parler de lui à ses fans et surtout mettre en avant toutes les valeurs qu’il lui a transmises. À vrai dire, nous se souvient de cette séquence de La Chanson Secrète comme si c’était hier. Pour une fois, il a accepté d’être de l’autre côté du miroir. Autrement dit, c’est à lui qu’on réserve la plus belle des surprises. Dès les premières notes de Mon Vieux de Daniel Guichard retentissent, l’animateur tombe le masque et laisse couler ses larmes. Plus que jamais, notre équipe tient à le remercier d’avoir su nous transmettre autant d’émotions en quelques minutes seulement !

Tellement heureux de partager ça avec ses followers !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par nikos aliagas (@nikosaliagas)

Tous les étés, on sait exactement où trouver Nikos Aliagas. Même s’il est né en France, il demeure vraiment le plus bel ambassadeur de l’origine des aïeux. Lorsqu’il a enfilé pour la première fois le costume des Armatomenos, il s’est retrouvé plongé au cœur d’“une mémoire secrète remontant à [son] arrière-grand-père” ! C’est pourquoi, chaque année, il tient à respecter cette tradition puisqu’il sait que de là-haut, on est fier de lui !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par nikos aliagas (@nikosaliagas)

Nikos Aliagas confie à nos confrères que depuis ce moment, il tient vraiment à tout faire dans les règles. “Où que je sois dans le monde, je fais un crochet. Non seulement je participe à la Sainte-Agathe, mais je porte également le costume traditionnel. C’est épuisant. Pendant trois jours sans dormir ni se laver, à somnoler parfois sous un platane, le corps brûlé par la chaleur sous 20 kilos d’armes, les pieds en sang à cause des chaussures à pompons, j’entraîne les villageois dans ces chants ancestraux.” Du reste, l’ambiance pour ceux qui découvrent ou qui assistent à ce spectacle incroyable. Il y a quelques années, il reçoit le même titre suprême. “À l’âge de 30 ans, on m’a nommé capitaine, comme l’avait été jadis mon arrière-grand-père. Pour le petit parisien que j’étais, c’était un honneur absolu.” La relève est donc assurée. C’est pourquoi, il ne faillira plus jamais à cette mission, malgré les contraintes qu’elle peut engendrer en coulisses.

La preuve en une seule image !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par nikos aliagas (@nikosaliagas)

Cette année, la Sainte Agathe tombe un dimanche. Nikos Aliagas nous a donné un rendez-vous virtuel à Stamna. Le visage lumineux, on le sent épanoui dans sa jupe et chemise blanches à manches reconnaissables entre mille. Quant à ses chaussures typiques à pompons, elles font la joie de ses fans ! Pourvu que ça dure et qu’il ne change jamais !