La nouvelle a bousculé le paysage audiovisuel français. Nagui n’est pas revenu, lundi 9 août dernier, à la présentation de son jeu culte Tout le monde veut prendre sa place. C’est Laurence Boccolini qui se charge de prendre sa place. Une lourde tâche tant on connaît l’attachement des téléspectateurs pour l’animateur. Mais ce dernier a enfin expliqué pourquoi il a décidé de ne pas revenir à la présentation du jeu.

Nagui: Un jeu qui fait du surplace

15 ans. Nagui a animé le jeu Tout le monde veut prendre sa place pendant 15 ans. Et chaque jour, c’est avec le sourire qu’il arrivait pour découvrir les nouveaux candidats et échanger avec eux. Le casting de l’émission joue beaucoup dans la réussite de cette dernière, même si elle repose quasi-intégralement sur le charisme de Nagui. Les producteurs le savaient : tant que Nagui était là, la barque tenait bon. Pour autant, et on peut le comprendre, l’animateur avait besoin de changements. Et c’est ce qu’il a expliqué au Parisien.

Lorsqu’il aborde le fait qu’il quitte l’émission, il parle d’abord d’une “envie de changement” et d’une “décision mûrement réfléchie“. “Ça fait presque trois ans que j’évoquais le besoin de rafraîchir le jeu, ne serait-ce que pour me renouveler. Je ressentais un décalage entre l’émission et moi. Ce jeu conçu pour durer une demi-heure est passé à 45 minutes sans changer le concept, ni le nombre de questions. Ça implique que tout repose sur mon humeur, ma forme, mon sens de la répartie. Je n’avais plus l’appétit, la grinta. C’est comme travailler pour des patrons qu’on aime pas. Je préfère arrêter avant qu’on m’arrête“.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nagui (@naguiiiiiii)

Nagui proposait des idées, mais en vain

N’allez pas croire cependant que Nagui n’a pas agit en coulisses pour voir son jeu évoluer. Il a fait en sorte que les choses changent, mais sans succès malheureusement. “Chaque fois que je proposais des idées, elles n’aboutissaient pas. Résultat, ça fait 15 ans que c’est exactement le même jeu. J’en ai informé par courrier France 2 et la boîte Effervescence avec qui je coproduis“. Cependant, on ne parle pas de mésentente avec Simone Harari, la productrice du programme, comme l’indiquent certaines rumeurs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par DH/Les Sports + (@dh_lessports)

Une nouvelle présentatrice…et des nouveautés

Cette confession de Nagui est d’autant plus surprenante aujourd’hui que Tout le monde veut prendre sa place avec Laurence Boccolini a fait sa rentrée lundi 9 août, et que les téléspectateurs ont découvert un certain nombre de nouveautés. Comme si les producteurs voulaient qu’un nouvel animateur arrive pour retravailler le concept. C’est donc tout le rythme du jeu qui a été revu.

Il y a certes toujours les trois manches (Les Qualifs, la Compet et la Finale), mais la durée a été modifiée. Aujourd’hui, la Finale dure plus longtemps. De son côté, la première manche a été raccourcie d’un tiers. Vous pouvez donc oublier les traditionnelles anecdotes des candidats : elles ne seront plus systématiques. Cela a été décidé en se fiant au goût des téléspectateurs :

“Il n’y avait qu’à regarder les courbes d’audience pour que les gens arrivaient en masse au moment de la seconde manche” explique Simone Harari. “J’aimais bien qu’on interroge les téléspectateurs, mais il faut dire qu’en 5000 émissions multipliées par dix candidats, nous avons eu 30 000 anecdotes, donc il y a forcément un moment où vous vous lassez“.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par DH/Les Sports + (@dh_lessports)

Il y a également aujourd’hui plus de questions : “Beaucoup de candidats qui s’étaient préparés trouvaient ça injuste le fait d’être éliminés après seulement deux questions qui étaient parfois difficiles. Donc on a rajouté deux autres questions posées en simultanée à tous les prétendants, les “Questions pour tous”, qui donnent un sentiment de plus de justice“.

Quant au plateau en lui-même, il a connu un certain rafraîchissement. Plus fleuri, lumineux. “L’attente des téléspectateurs n’est plus la même. La bienveillance et le feel good étaient les mots que nous avons le plus employés en préparant la nouvelle formule et c’est ce qu’incarne Laurence Boccolini“.

Des débuts réussies pour l’animatrice

Laurence Boccolini savait que cela n’allait pas être simple pour elle de passer après Nagui qui incarne le programme depuis quinze ans. Mais courageuse, elle a décidé d’imposer son empreinte. Et les téléspectateurs ont répondu présents.

La première émission a été suivie par 1.83 millions de téléspectateurs, soit une part de marché de 19%. C’est le plus haut score depuis le mois d’avril. En moyenne, ils étaient 1,71 million l’année dernière. A voir sur la durée si Laurence Boccolini fera aussi bien, voire mieux.