Lorsqu’elle lit ce genre de propos, Sylvie Tellier passe toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. On pensait qu’elle avait fait la paix avec la dame au Chapeau, c’était sans compter sur les critiques acerbes d’Hubert Guérin. nous vous donne les détails de cette polémique qui fait débat !

Sylvie Tellier hallucine ! De quel droit cet ami de Geneviève de Fontenay se mêle de ça ? Elle met les points sur les i avec véhémence !

Sylvie Tellier, en colère comme jamais

Depuis que Sylvie Tellier en a pris le contrôle, jamais l’élection de Miss France n’aura autant fait la polémique ! Dans les colonnes de Télé Star, Hubert Guérin n’hésite pas à donner son avis. Ce partisan de Geneviève de Fontenay n’a jamais digéré son limogeage. Aussi, il va jeter un pavé dans la mare et estime que le temps d’avant est bel terminé. À ses yeux, c’est “armée de casteurs professionnels [qui] se lancera à la recherche de candidates avec un physique qui passe bien à la télé, une histoire à raconter.”

Avec ironie, il fustige d’avance ce “grand feuilleton télévisuel”, géré de main de maitre par Alexia Laroche-Joubert. Du reste, la productrice la plus critiquée du PAF avait osé donner “son avis sur les qualités télégéniques de certaines candidates“. Le monde à l’envers pour celui qui demeure nostalgique d’une certaine “magie” liée à l’élection de la plus belle femme de France” ! Qui a raison ? N’y tenant plus, la présidente actuelle du comité, à savoir Sylvie Tellier, sort de son silence et dézingue son détracteur ! nous compte les points !

Sylvie Tellier voit rouge…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sylvie Tellier (@sylvietellier)

N’oublions pas que Sylvie Tellier connait l’envers du décor de l’élection. Sacrée elle-même en 2002, juste après Élodie Gossuin, elle n’a eu de cesse de défendre les valeurs du concours tout en les remettant au goût du jour. Contre toute attente, elle nous dévoile que ce genre de propos ont un effet dévastateur sur son moral. À nos confrères de Closer, elle précise émue la vérité. “Les critiques m’affectent, je ne suis pas faite d’acier trempé.”

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sylvie Tellier (@sylvietellier)

Pourtant, depuis vingt ans, Sylvie Tellier essaie bien de “prendre de la distance avec cet univers médiatique, car [elle sait] comment il fonctionne”. Aux grands mots, les grands remèdes ! Elle s’applique à faire un tri parmi tout ce qu’elle peut lire sur la Toile ou bien dans la presse. “Je prends les attaques à cœur quand elles sont fondées ou qu’elles viennent de personnes auxquelles je suis attachée. Pourquoi pas, après tout, si l’objectif est de lui “permettre d’évoluer et d’agir mieux” ! En ce qui concerne cette dernière polémique, le moins qu’nous puisse dire, c’est qu’elle a des arguments imparables.

…et ne lui laisse rien passer !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sylvie Tellier (@sylvietellier)

Sylvie Tellier commence par nier ces allégations qui n’engagent que son auteur. De plus, elle le tacle en insinuant qu’il n’est pas absolument pas légitime pour donner son avis. “Vous comprendrez que m’exprimer sur de telles inventions donnera du crédit à une personne qui n’appartient pas à notre organisation” L’art et la manière de botter en toucher ! Depuis toujours, l’ancienne reine de beauté a réussi à s’en sortir avec les honneurs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sylvie Tellier (@sylvietellier)

Pauvre Hubert Guérin…il en prend pour son grade. Selon Sylvie Tellier, l’homme n’a qu’à un seul projet. Faire du“buzz” autour “la promotion d’un livre qui n’est pas officiel” ! Devinez quoi cher lecteur d’nous ? Il concerne les changements apportés au concours. Comme c’est étonnant. Et comme un malheur n’arrive jamais sans un autre, le service de presse s’en mêle. L’affaire ne risque pas d’en reste là puisqu’il n’a “en aucun cas le droit de s’exprimer au nom des Miss puisqu’il ne fait pas partie de l’organisation”. Voilà qui a le mérite d’être clair ? Pour l’instant, ni le concerné ni la dame au chapeau n’ont encore réagi.Nul doute qu’ils n’hésiteront pas à le faire.

On prend les mêmes et on recommence ?

On pensait qu’après le centenaire et l’hommage rendue à Madame de Fontenay, la tension avait baissé d’un cran. Il n’en est rien … et nous allons bien être obligés de prendre à nouveau la défense de l’une ou l’autre. L’histoire n’en finira donc jamais ? Qui va avoir le dernier mot et surtout à quoi vont ressembler les futures sessions. Et il y en a qui ne risque pas de donner sa place, c’est Jean-Pierre Foucault. Profondément attaché à ce rendez-vous de fin d’année, le retraité a pris soin d’annuler ces projets pour accompagner Sylvie Tellier chaque année. En attendant, suite au prochain numéro d’nous !