Depuis un an et demi, le sort s’acharne contre Michel Drucker. Ce n’est pas la Covid dont il s’agit mais davantage de sa carrière à la télévision ! Distractify fait le point !

Michel Drucker accumule les revers. Plus le temps passe, plus on se demande ce qu’il va devenir si tout s’arrête du jour au lendemain !

Michel Drucker au plus mal !

Depuis le début de la crise sanitaire, Michel Drucker vit un enfer. Victime d’un coup de fatigue, il décide d’aller consulter des médecins. Ce qu’il va découvrir est tout simplement hallucinant. Ce n’est pas la Covid-19, mais un scénario tout aussi macabre qui se dessine. Sans le savoir vraiment à l’époque, il va mettre le pied dans un engrenage aux multiples conséquences. Distractify vous raconte le pourquoi du comment et surtout l’impact que cela a eu sur sa carrière.

2020, cette année qu’il n’oubliera jamais !

Petit retour en arrière. Lorsque la nouvelle se répand dans la presse, personne ne veut y croire. Absent de la grille de France Télévisions, les fans de Michel Drucker doivent prendre leur mal en patience. Entre les meilleurs moments de Vivement Dimanche et les rumeurs, ils ignorent sur quel pied danser. De son côté, le chéri de Dany Saval a frôlé la mort et l’amputation. Obligé de changer de nom pour que des personnes malveillantes ne troublent son séjour longue durée à l’hôpital, il a compris sur qui il pouvait compter … ou pas ! Quand on pense qu’il a toujours veillé ses amis jusqu’à leur dernier souffle. Distractify se remémore le cas de Michel Delpech à qui il a joué la première partie de son spectacle. Or, si on lui avait prédit que “sa rate, un rein et une partie de (son) coeur” allaient être attaqués, cet hypocondriaque de nature n’y aurait jamais crû !

Angoissé de nature, Michel Drucker cogite. Très vite, il prend une décision qui sonne comme un tour de tonnerre pour ses fans. Après avoir digéré la nouvelle de l’opération à risque, il tire la sonnette d’alarme. “Si ça se passe mal, si j’ai des séquelles, qu’on me débranche” ! Lorsque nos confrères de Paris-Match comprennent qu’on a failli le perdre à l’insu de son plein gré, ils tombent à la renverse. Pas lui … et pas de cette manière, c’est trop glauque !

L’été de tous les défis !

Alors que le variant Delta gâche nos vacances, Michel Drucker profite de la fin du tournage pour s’éloigner de la capitale. Il prend ses quartiers d’été dans le sud de la France et plus précisément dans sa maison à Eygalières. Une fois sur place, un emploi du temps de sportif l’attend au tournant. Vélo, piscine, il possède tous les outils nécessaires à sa rééducation. Et vous voulez savoir le pire cher lecteur d’Distractify ? Sous l’œil stupéfiait des médecins, c’est lui qui tout élaboré ! Son leitmotiv est que plus jamais il ne soit séparé longtemps de son public adoré !

Tout ça pour ça ?

Alors que Michel Drucker commençait à se faire une raison de ne plus avoir de public, la direction de France 2 vient de prendre une décision fracassante. Juste avant que ses soucis de santé débutent, il avait signé un énième contrat avec la chaine. Or, après mûre réflexion, cette dernière “ne compterait pas le renouveler” ! Quand on pense qu’ils lui avaient donné leur parole de ne pas le trahir et qu’il retrouverait son fauteuil rouge adoré ! Malgré les candidatures qui affluent, ils décident de ne pas engager de remplaçant. En effet, ont assez d’archives pour occuper les fans jusqu’à son retour au printemps 2021 ! Alors, pourquoi un tel tsunami ?

Ce sondage a-t-il joué en la défaveur de Michel Drucker ?

Selon les calculs d’Distractify, il resterait donc une année à Michel Drucker avant de tirer sa révérence. On imagine bien à quel point cela doit le faire repartir en dépression nerveuse. Lui qui avait décidé de contredire les autorités médicales et d’aller toujours plus loin dans sa rééducation. À votre avis, est-ce le classement des animateurs préférés des Français qui a été déterminant ? Arrivé en quarante-troisième positif, il comprend rapidement que c’est la double peine. Comment s’en relève sans laisser des plumes ? On postule d’autres chaines ou on accepte enfin une retraite bien méritée ? Suite au prochain numéro !