Michel Drucker est au cœur d’un calvaire sanitaire depuis un an. En effet, opéré d’urgence, il doit maintenant faire face à la vie d’après.

Michel Drucker au plus mal !

Des conséquences irréversibles

De mémoire de téléspectateur, jamais Michel Drucker n’aura disparu aussi longtemps des radars. Pourtant, pas question de mentir sur les circonstances du drame. À la base, c’est un petit dérèglement de la thyroïde. Mais rapidement, les choses vont prendre des proportions que personne n’aurait pu anticiper, même pas l’équipe médicale. En fait, c’est un vrai cas d’école. Comme il l’expliquera plus tard “Une bactérie a infecté une de mes dents, et l’infection s’est propagée au cœur, à une valve mitrale, au rein aussi” Quant aux jambes, c’est la catastrophe aussi. Dès lors, on se demande même s’il ne faut pas procéder à une amputation !

Pour ce fan de vélo et de sport en général, c’est un cauchemar. Pendant des mois, il est hospitalisé sous un faux nom. À cause du coronavirus, il ne peut même pas se nourrir du sourire des infirmières. Alors, il s’occupe comme il le peut. Pendant toute cette période,nous se doute bien qu’il a le moral en dessous de zéro. Son cher fauteuil rouge lui manque. Quant aux nombreuses célébrités qu’il a reçues, Michel Drucker ne sait pas s’il aura l’occasion de les revoir un jour. Alors, comment avancer quand sa santé décline ? Le débat reste entier !

En route vers une nouvelle vie

Après des mois de souffrance, Michel Drucker insiste pour faire sa rééducation à la maison. Il est si sérieux que ses cardiologues n’en reviennent pas des progrès accomplis. Pourtant, plus que jamais, les gestes barrières s’appliquent à lui. Il précise à nous comment s’organisent ses journée “Entre confinement et couvre-feu, je n’ai pas fait cent mètres dans la rue depuis quatre mois. Je ne sors pas, il ne faudrait surtout pas que j’attrape une bronchite, la Covid” Pris entre le vœu de guérir rapidement et celui d’avoir le même rythme qu’avant, son cœur balance.

Heureusement qu’il peut compter sur le soutien de ses amis indéfectibles. Sans citer de nom, il sait qu’il leur doit beaucoup, ne serais-ce qu’en termes d’écoute et de conseils. “Mon entourage me rassure et me dit que c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas” Hélas, un récent sondage va réduire les espoirs de Michel Drucker à néant. Alors qu’il pensait revenir au printemps, le public souhaite qu’il prenne sa retraite. Après tout, il a tant donné au Service Public. Aussi, ce coup dur fait vaciller son précieux équilibre. Alors que va-t-il décider ? Pour l’heure, l’homme hésite encore…Suite au prochain épisode, nous vous tient au courant !