Maxime Dereymez a dû passer aux urgences à cause de son infection à l’œil. Hospitalisé à plusieurs reprises, il fait le point aujourd’hui.

Le danseur n’aura pas pu se donner à fond dans l’émission « Danse avec les stars ». En effet, Maxime Dereymez a contracté une terrible infection à l’œil. Mardi 28 septembre, il a révélé dans quel état il se trouvait sur son compte Instagram.

Son pépin de santé a commencé lors d’un festival de danse à Perpignan. « J’ai senti que j’avais une gêne à l’œil. Le lundi à 4 heures du matin, avant la rencontre avec ma célébrité prévue à 8 heures, je suis allé aux urgences. Ils m’ont hospitalisé direct car j’avais une kératite. C’est une infection de la cornée qui crée des abcès« , avait raconté Maxime Dereymez à nos confrères de Télé Loisirs. Le danseur a alors fait un tour forcé à l’hôpital juste après le premier prime de Danse avec les Stars.

« Le moindre rayon de lumière était irritant »

Et il a énormément souffert. « Le moindre rayon de lumière était irritant. J’étais obligé de plisser les yeux ou de tourner la tête. J’ai beaucoup pris sur moi. (…) On a fini l’enregistrement du premier prime vers 2h-3h du matin. À 8h, j’étais aux urgences et je suis resté hospitalisé durant quatre jours. Mon antibiotique n’était pas assez efficace. Sur place, j’ai eu un traitement intensif avec des gouttes à mettre toutes les heures dans les yeux », a-t-il en effet poursuivi dans les colonnes de Télé-Loisirs.

Le problème, c’est que lors de la diffusion de ce premier prime, de nombreux téléspectateurs se sont moqués de lui. Certains lui ont même reproché de ne pas sourire. « Je crois que certaines personnes n’ont pas réalisé que mon manque de sourire était dû à ma souffrance ! Une kératite n’est pas une simple conjonctivite ou un petit bobo à l’oeil et les projecteurs n’ont fait qu’amplifier les choses« , a alors justifié le partenaire de Lââm sur Instagram.

« Ça crée des abcès »

Lundi 22 septembre, le danseur expliquait avec plus de précisions ce qui lui était arrivé pour Gala.fr. “J’ai eu une infection de la cornée, c’est une kératite infectieuse. Ça crée des abcès, moi j’en ai eu un qui était très proche du centre de l’œil, c’est pour ça que j’ai été pris en charge. Après, j’ai eu une complication parce que j’ai commencé à avoir la même chose de l’autre côté de l’œil. C’est là que j’ai dû être hospitalisé une deuxième fois.”

Et de poursuivre : “Les médecins pensent que ce n’est pas une bactérie mais quelque chose de viral. Ce qui est fou, c’est que je l’ai sans doute attrapé lors d’un festival dans le sud, à Perpignan, où j’ai dansé avec Katrina Patchett, Denitsa Ikonomova et d’autres, et malheureusement c’est moi qui l’ai reçu…”

Forcément, il a dû encore une fois expliqué pourquoi il montrait un visage fermé pendant le prime. “Mon œil était sollicité à 200%. Pour tout vous dire, j’attendais la fin du prime pour me faire hospitaliser. En plus de la kératite, j’ai une conjonctivite qui s’est déclarée à cause des antibiotiques. Sur le plateau, les lumières me gênaient beaucoup. Je voulais assurer le prime, ne pas laisser tomber Lââm, mais j’ai quand même bien souffert !”

« Je ne pense pas que je me suis comporté de façon hautaine«

Forcément, il ne se dit pas indifférent aux nombreux commentaires qu’il a vu circuler à son sujet. “Les gens font les interprétations qu’ils veulent mais je ne pense pas que je me suis comporté de façon hautaine, j’étais moi-même. J’ai vu qu’il y avait pas mal de commentaires qui me montraient en train d’agoniser sur ma chaise, ça m’a fait plutôt rire. Ce n’est pas les moqueries que j’ai mal pris, mais les gens qui disaient que j’étais désagréable et prétentieux parce que je ne souriais pas. J’ai voulu expliquer la situation et j’ai donc pris la parole à ce sujet.”, a-t-il ainsi fait savoir à nos confrères de Gala.fr

Heureusement, ce mardi 28 septembre, le danseur a pu enfin rassurer ses fans sur Instagram ! « Je reçois des messages tous les jours me demandant si ça va mieux. Déjà, merci beaucoup ! Et oui, mon oeil s’ouvre presque en plein. Je continue mes antibios, reste prudent, mais j’ai bon espoir que ce ne soit bientôt qu’un mauvais souvenir« , a-t-il ainsi expliqué une story. On imagine que c’est un véritable soulagement pour Maxime Dereymez. Après ces nombreuses hospitalisations, il a vraiment dû souffrir !Au sein de la rédaction d’nous, on compatit.