Présente sur France Inter ce 3 juillet, Marion Cotillard est revenue sur son parcours professionnel, mais aussi sur le harcèlement dont elle a été victime dans le cinéma.

Présente sur France Inter ce samedi 3 juillet face à Léa Salamé, Marion Cotillard revient sur son parcours professionnel et sur certains événements marquants de celui-ci. Lors de cet entretien, la compagne de Guillaume Canet n’hésite pas à évoquer le harcèlement dont elle a été la victime. Dans l’émission Femmes puissantes, l’actrice se livre effectivement de manière très ouverte. nous vous propose donc de revenir sur ce témoignage plutôt éloquent.

Marion Cotillard : les pressions, le harcèlement…, elle raconte tout

Un métier particulier

Lors de cette interview accordée à Léa Salamé, Marion Cotillard profite de l’occasion pour expliquer quelles sont les particularités de son activité professionnelle. Car comme elle le précise, le métier de comédienne n’est pas tout à fait une profession comme les autres. Chaque acteur ou chaque actrice ne décide effectivement pas de sa propre destinée. En effet, les comédiens attendent simplement d’être appelés et que d’autres les choisissent. Il faut alors qu’un réalisateur, un scénariste ou un producteur ait véritablement l’envie de travailler avec vous pour vous permettre d’exister. Cette relation particulière peut donc engendrer un réel abandon de soi.

Sans aucun tabou, Marion Cotillard reconnaît d’ailleurs ne pas avoir toujours réussi à dire ” non “, du moins, ” à un certain degré “. Par crainte de ne pas être engagée ou de voir des rôles lui passer sous le nez, certains castings se sont ainsi passés dans des conditions plutôt particulières. ” Dans un contexte de travail, on m’a demandé de faire des choses…J’étais dans cette croyance qu’une actrice, c’est quelqu’un qui s’abandonne et qui est dans le don de soi “. Si la star ne précise pas les circonstances exactes de ces situations, elle faisait peut-être référence aux problèmes rencontrés avec l’ancien réalisateur Jean-Claude Brisseau. nous vous explique pourquoi.

Des problèmes malheureusement fréquents

Marion Cotillard évoque le harcèlement et les abus dans le monde du cinéma. Certains auront peut-être ainsi pensé à sa relation conflictuelle avec Jean-Claude Brisseau. L’homme a effectivement été condamné il y a quinze ans à de la prison avec sursis et à une lourde amende pour du harcèlement et des agressions sur des comédiennes. Face aux journalistes, l’actrice précise néanmoins son propos : ” J’ai eu cette force, qui vient, je pense, de la pureté et de la simplicité de ce que j’ai reçu dans mon enfance et puis du parcours aussi que j’ai eu face à d’autres agressions, qui n’étaient pas liées au métier “.

Marion Cotillard explique également que son activité professionnelle dans le cinéma est parfois ” difficile “ et ” ambiguë “. Malheureusement, La Môme est loin d’être la seule victime dans cette industrie. D’ailleurs, durant son long parcours, la compagne de Guillaume Canet a eu effectivement la malchance de rencontrer des hommes abusifs envers les femmes. Parmi ceux-ci, il y a notamment Harvey Weinstein. Pour rappel, le plus célèbre producteur d’Hollywood est aujourd’hui en prison pour des faits d’une extrême gravité. Marion Cotillard se souvient parfaitement de sa rencontre avec lui et de sa façon de travailler. nous vous explique tout.

” Un certain mépris “

Si en général Marion Cotillard se montre plutôt discrète, elle a pourtant décidé cette fois-ci de se livrer sans aucun tabou. Sur les antennes de France Inter ce samedi 3 juillet, elle parle effectivement d’Harvey Weinstein. L’actrice décrit alors le personnage d’une manière très particulière. ” À chaque fois que j’ai travaillé avec lui, ça ne s’est pas hyper bien passé, même si c’est un homme que je respectais “. Fort heureusement pour elle, Harvey Weinstein ne l’a jamais agressée. Néanmoins, elle ne fait pourtant pas une description élogieuse du plus célèbre harceler du cinéma américain. ” Il avait un certain pouvoir et un certain mépris de certains réalisateurs (…). Moi, j’ai travaillé avec lui sur des films où il a été très vite en désaccord avec les metteurs en scène et ça a été très douloureux “.

D’ailleurs, Marion Cotillard savait très bien que Harvey Weinstein avait ” un problème “. Elle précise également ne pas avoir pris “ la mesure de ce qu’il a pu faire subir aux femmes qu’il a agressées “. En effet, le célèbre producteur américain sera passé à travers les mailles du filet durant de nombreuses années avant de tomber récemment. Ainsi, le 11 mars 2020, la justice américaine a condamné l’ancien empereur d’Hollywood à une peine de 23 ans de prison. Malgré sa notoriété et sa puissance financière, l’homme n’a pas échappé au verdict. Un grand nombre de plaintes a effectivement été déposée concernant ce véritable prédateur. Celui-ci aura apparemment abusé d’une très longue liste de femmes durant sa carrière. Un triste sort auquel Marion Cotillard a heureusement échappé.