La remplaçante de Jean-Pierre Pernaut au JT de TF1 a impressionné les internautes avec l’une de ses dernières publications.

La photo prise lors d’une séance de yoga le lundi 21 juin 2021 à l’occasion de la journée internationale de yoga révèle la taille fine et la souplesse de la journaliste. Les emojis cœurs et ébahis ont inondé la barre des commentaires dans cette publication, démontrant à quel point les internautes étaient surpris de la découvrir en tant que sportive avec une si grande souplesse.

« Bravo », «magnifique », pouvait-on également lire en commentaire de cette publication. Il faut dire que le quotidien de Marie-Sophie Lacarrau a connu un gros chamboulement depuis le début de l’année, suite à son nouveau poste à TF1 où elle a remplacé début janvier 2021 le pape du JT de 13H, Jean-Pierre Pernaut.

Un changement dans sa vie professionnelle qui a cependant nécessité des ajustements sur le plan personnel. La journaliste qui officiait jusque-là sur France 2 a dû quitter avec son mari et ses enfants Toulouse où elle était installée. « Dès que nous le pouvons, nous y retournons, aux vacances scolaires, parfois le week-end pour faire une pause,aller retrouver l’horizon qui me manque à Paris », confiait-elle auprès de Nous Deux.

Plusieurs mois après, Marie-Sophie Lacarrau révélait que ce déménagement avait véritablement transformé son quotidien et celui de sa petite famille. « C’était une sacrée décision à prendre et qui a engagé toute la famille. On a accepté de changer de vie »,a-t-elle expliqué dans Femmes de télé, un nouveau podcast de Télé Loisirs

« Bien sûr, ce n’est pas exceptionnel. Il y en a plein qui font ça, je ne cherche pas du tout à m’apitoyer sur mon sort maisil a fallu faire un choix. On a renoncé à pas mal de choses, on a renoncé à une certaine qualité de vie qui comptait pour nous », a poursuivi la journaliste. Surtout que des sacrifices pour s’imposer dans son milieu professionnel, ce n’est pas la première fois qu’elle a dû en faire.

Dès 2010 notamment, lorsqu’elle se voit confier Joker. « Toutes les années où j’ai été joker, j’ai sacrifié mes vacances en famille. Je n’ai pas eu d’été pendant un moment. Ça, c’était pas évident », avoue-t-elle. Et pour que ses enfants n’en souffrent pas trop, elle a dû s’organiser. Ils venaient avec moi, je les retrouvais le week-end… On a toujours fait en sorte que tout se passe en douceur et que, surtout, on ne se manque pas trop les uns les autres », explique Marie-Sophie Lacarrau.