Depuis qu’elle est à la tête du journal de la mi-journée, Marie-Sophie Lacarrau essaie d’effacer l’image de son prédécesseur. Elle a plein d’idées et compte bien nous les dévoiler !

Marie-Sophie Lacarrau est une femme pleine de ressources. Aussi, quand elle lève le mystère sur les changements, les fans sont au taquet !

Marie-Sophie Lacarrau, plus motivée que jamais !

L’année 2021, Marie-Sophie Lacarrau ne peut pas l’oublier. À partir 4 janvier, elle anime le journal télévisé de TF1. Après s’être entrainé sur France Télévisions, pendant l’édition du midi ou du soir et même à la présentation de Prodiges, elle sait qu’elle a encore énormément à prouver aux téléspectateurs. Il faut dire que celui qui l’a précédé a laissé une empreinte indélébile dans le cœur des Français. Rien que son nom suffit à évoquer les souvenirs et aussi à provoquer les larmes du public. Soucieuse de ne pas ternir cette image, mais d’apporter un peu de sa touche personnelle, la petite nouvelle a des révélations fracassantes à nous faire ! Accrochez-vous, nous rentrons dans une zone de turbulences.

Ça commence mal pour Marie-Sophie Lacarrau !

Entre Jean-Pierre Pernaut et le 13 heures, c’est une histoire d’amour qui s’étale sur trois décennies et demi. C’est dire si on a du mal à le laisser partir à la retraite. Enfin, non, pas totalement. Lorsque ce dernier fait ses adieux et passe le relais à Marie-Sophie Lacarrau, il nous précise qu’il a plein d’autres projets. Depuis, on en sait un peu plus. Il a créé une plateforme de streaming façon Netflix, mais consacré au terroir. Et puis, il a une émission hebdomadaire sur LCI. Et puis, les fans ont les réseaux sociaux. En s’abonnant aux comptes Instagram de sa chère et tendre Nathalie Marquay ou TikTok de leur influenceuse de fille Lou, ils pourront toujours l’apercevoir en arrière-plan !

À la mi-février, un énorme incident technique bouleverse Marie-Sophie Lacarrau. Elle craint vraiment que les téléspectateurs les plus méfiants lui en tiennent doublement rigueur. Quelques jours après ce stress, elle analyse les faits une pointe d’ironie. Figurez-vous que quelques minutes avant l’antenne et donc la panne, elle déjeune avec son confrère…Jean-Pierre Pernaut. Lors de sa chronique, ce dernier ne s’est d’ailleurs privé pour lui envoyer une petite pique. Alors, est-ce que les tensions sont apaisées maintenant à TF1 ? Va-t-elle continuer à poursuivre sa route sans avoir de pépins techniques ou critiques acerbes venant de la concurrence ? Elle va nous répondre tout de suite !

Rendez-vous est pris

Cet été, Thomas Isle et Anissa Haddadi nous donnent rendez-vous dans Le club de l’été. Sur les ondes d’Europe 1, ils nous donnent des nouvelles de ceux qui font l’actualité. nous est donc présent pour écouter tout ce qui dit sur les projets de la rentrée ! Par conséquent, Marie-Sophie Lacarrau devait faire le bilan de ces six mois d’antenne. D’ailleurs, plus sûre d’elle à présent, elle se confie sur ses d*sirs de changements. “Il y a des rendez-vous que j’ai envie d’installer, d’autres que j’ai *nvie aussi de prolonger.” Sans préciser les rubriques concernées, on se met alors à imaginer à quoi pourrait ressembler le contenu du journal.

D’ailleurs, Marie-Sophie Lacarrau rajoute qu’elle a écouté avec attention et vigilance les remarques du public. Donc, malgré les congés estivaux, ils sont en train de revoir leur copie. Dès la fin août, il y aura “un nouvel habillage pour donner un peu plus de repères aux téléspectateurs qui, visiblement, sont en demande de cela” Pour résumer, Marie-Sophie Lacarrau estime que ce rendez-vous avec les Français, “c’est une matière vivante” ! Aussi, elle demande aux auditeurs d’accepter les futurs bouleversements ! Elle met un peu d’eau dans son vin en précisant que l’équipe “va le faire un petit peu évoluer pour que ce 13 heures me ressemble.”

N’oublions pas qu’en face, c’est Julian Bugier qui est à la manœuvre. Dejà qu’il doit tout faire pour affronter son épouse qui fait le même métier que lui, il doit également gérer les innovations de la remplaçante de Jean-Pierre Pernaut. Pas une mince affaire ! À neuf mois de l’élection présidentielle, TF1 et France Télévisions ne se feront pas de cadeaux. Plus il y aura d’audimat, mieux que ça sera ! Pour découvrir ce à quoi elle fait allusion, on va devoir patienter encore quelques semaines, soit jusqu’au 23 août ! Nous avons hâte de découvrir les images et surtout votre avis cher lecteur ! N’hésitez pas à nous le laisser en commentaires !