Le 2 février dernier, c’est avec une immense joie que Manon, ancienne candidate de The Voice, annonçait sa deuxième grossesse à ses abonnés. Malheureusement, quelques jours plus tard, elle a annoncé avoir perdu ce bébé. Depuis, la vie de la jeune femme est difficile, et oscille entre euphorie et déprime. La rédaction de nous va tout vous dire.

Elle a fait une fausse couche

C’est une terrible nouvelle que Manon a annoncé le 7 février dernier. En effet, la jeune femme a été victime d’une fausse couche, quelques heures seulement après avoir annoncé l’heureux événement sur les réseaux sociaux. Depuis cette lourde épreuve, l’ancienne candidate de télé-réalité essaye tant bien que mal de se remettre. Mais ce n’est pas aussi simple que ça. Si certains jours elle arrive à retrouver le sourire, notamment grâce à son fils Lenny et au soutien de sa famille, certains autres jours sont plus difficiles.

Et justement, ce mardi 10 février, elle a eu un épisode de déprime. Une situation délicate à vivre pour la jeune femme, qui a souhaité en parler à ses abonnés : « Hier c’était vraiment très très très dur. Déjà parce que j’ai hyper mal au ventre. J’ai des contractions, ce qui est normal parce que l’utérus se remet en place. Et moralement, ça n’allait pas du tout. Je n’arrêtais pas de broyer du noir, je n’étais pas bien. J’ai dû prendre un cachet pour dormir parce que je me sentais vraiment mal. Je n’ai fait que pleurer » a-t-elle notamment déclaré.

Les terribles visions de Manon

Pendant sa prise de parole, Manon explique aussi qu’elle avait encore des souvenirs soudains et violents du jour de sa fausse-couche : « Il y a vraiment des phases, comme un deuil je pense. Hier après-midi, j’ai eu ma psy j’étais hyper bien, hyper forte, sereine et tout. Et en fait, c’est comme si j’avais occulté ce qu’il s’est passé à l’hôpital. Et je n’arrêtais pas d’avoir des visions du moment où le docteur a pris la pince pour me l’enlever, pour aider à descendre, du spéculum… J’avais toutes ces images qui revenaient et je n’arrivais pas à me les enlever. C’était horrible« .

Evidemment, Manon ne compte pas se laisser aller encore plus longuement. L’ancienne candidate de Télé-Réalité explique qu’elle veut essayer d’être plus positive. Et pour cela, elle a décidé de se faire aider par une kinésiologue (discipline non scientifique qui étudie les mouvements et postures du corps humain). Elle espère pouvoir s’en sortir et ne plus revivre les traumatismes. La rédaction de nous lui souhaite bon courage en tout cas.