Dans une story sur Instagram, le 6 octobre, la starlette des « Marseillais » a partagé une photo d’elle qui date de 11 ans. Elle est méconnaissable !

Quand elle était jeune, Manon Marsault a tenté sa chance à un concours de miss. Ce mercredi 6 octobre, elle a partagé une photo de cet événement en story sur Instagram. Et ca en a étonné plus d’un. Car on a beaucoup de mal à reconnaître la maman de Tiago et d’Angelina. En 11 ans, la jeune femme s’est littéralement transformée. On vous dit tout !

Désormais, Manon Marsault vit avec sa petite famille à Dubaï. C’est son mari, Julien Tanti, qui a pris cette décision. Ce dernier a grandi à Marseille. Il n’aurait pas pensé devoir quitter cette ville qui lui tient tant à cœur. C’est là-bas en effet qu’il a ses repères, ses amis, ses habitudes. Oui mais voilà, ces dernières années, la vie n’a pas été facile dans la cité phocéenne. Alors en août 2020, Julien Tanti a pris une décision radicale. Il a décidé de déménager à Dubaï. C’est ainsi qu’il a emmené là-bas sa femme Manon Marsault et leurs deux enfants, Tiago et Angelina.

En 2010, Manon Marsault tente le concours de Miss Petite de France

En effet, Dubaï se veut le lieu hype de toutes les stars de la télé-réalité. C’est là où Nabilla a élu domicile avec sa petite famille. Considéré comme un véritable eldorado, les influenceurs peuvent y faire du business en toute tranquillité. Car ce que reproche Julien Tanti à sa ville d’origine, c’est avant tout la violence quotidienne qu’il subit. Avec sa famille, il aspire à une vie calme et surtout sécurisée. « Le point numéro 1 à Dubaï, c’est la sécurité. Je me sens en sécurité avec ma famille, je peux faire des activités avec mon fils tranquillement.”, explique-t-il ainsi dans les colonnes de Télé Star.

Pour ce père de famille, ce déménagement s’est déroulé sans encombre. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que la petite famille a très vite adopté leur nouvelle ville. En effet, à Dubaï, il n’y aucun problème d’insécurité. Il ne regrette pas le moindre du monde son pays natal. « En France, c’est le petit point qui manquait un peu. J’ai vécu pas mal d’agressions, c’est dur à vivre au quotidien… Tu n’en peux plus. J’adore notre pays mais il y a des personnes malveillantes« , a-t-il révélé à nos confrères de Télé Star.

Et Julien Tanti sait de quoi il parle. Car cette star du petit écran a malheureusement traversé une longue période ponctuée d’agressions en tous genres. « J’ai subi sept agressions : six cambriolages et un braquage. Quand tu as une famille, tu te dis qu’il faut aller ailleurs. À Dubaï, la sécurité est impressionnante ! En France, je ne sortais plus de chez moi. Je restais enfermé à la maison. Avec mes enfants, ce n’était pas le top de vivre comme ça. C’était mon seul problème ici, l’insécurité, et je ne suis pas le seul.« , a-t-il ainsi fini par conclure.

La starlette prend la pose aux côtés de Jessica Errero

Julien Tanti, Manon Marsault et leurs deux enfants, Tiago et Angelina suivent donc les traces de nombreuses autres stars de la télé-réalité. En effet, Maeva Ghennam se plaint également des mêmes problèmes d’insécurité en France. Elle aussi a fait ses bagages pour le bout du monde. Elle a notamment vu son appartement cambriolé plusieurs fois ! Mais le pire, c’est qu’elle s’est retrouvée nez-à-nez avec des malfaiteurs. Ces derniers l’ont dépouillée. Ils l’ont même agressée physiquement.

Sur le compte Instagram de Manon Tanti, on peut désormais suivre la vie de la petite famille au soleil. Mais la jeune femme a publié mercredi 6 octobre une story qui a fait ressurgir son passé. En 2010, cette dernière a en effet tenté le concours de Miss Petite de France. Ce concours de beauté s’adresse aux jeunes femmes âgées de moins de 1m70 et âgées entre 16 et 29 ans.

Sur la photo, on découvre Manon Marsault aux côtés de Jessica Errero. Mais à cette époque, Manon Marsault n’avait pas encore abusé du bistouri ! Elle est pour ainsi dire méconnaissable sur ce cliché !