Dans TPMP, il y a des moments qui méritent le coup d’œil. Sans contexte, ce dernier restera à jamais gravé dans votre mémoire ! Âmes sensibles, s’abstenir !

Rarement, un chroniqueur de TPMP n’aura ému le public à ce point ! Que s’est-il passé pour que Bernard Montiel craque à ce point ?

Alerte émotion à TPMP !

Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessus, Bernard Montiel joue avec son image. En effet, depuis qu’il est chroniqueur à TPMP, il nous fait passer du rire aux larmes. Ce proche de Brigitte Macron a souvent des révélations fracassantes à faire sur ses ami(e)s stars. On se souvient notamment que c’est lui qui avait balancé le nom du nouveau chéri de Laetitia Hallyday. Déçu par son attitude avec les enfants du Taulier, il a été l’un des premiers à faire sa connaissance. Pour autant, il ne donne jamais de détails sur sa vie sentimentale. Pudique, il souhaite garder les éclats de son cœur brisé pour lui. Que s’est-il passé pour qu’il en arrive là ?

Un seul être vous manque…

Nos confrères de Gala ont eu la chance de rencontrer Bernard Montiel lors de ses vacances. Après une saison mouvementée à TPMP, il compte bien sur ces congés pour pouvoir se détendre. À quelques mois de l’élection présidentielle, Cyril Hanouna lui fait confiance pour donner le point de vue qui fait toute la différence. Au cours de cet entretien inédit, il nous raconte pourquoi il ne se livre jamais chez Baba ou bien dans ses nombreuses émissions de radio. Il préfère écouter les autres plutôt que s’épancher sur son propre désarroi. « J’ai pour règle de n’embêter personne avec mes problèmes. Quand je suis triste, je prends sur moi pour le cacher (…) C’est peut-être une sorte de prétention d’ailleurs, de se vouloir au-dessus de ça. »

Soudain, il se rappelle sa mère et commence à perdre la face. Ses dernières années auprès d’elle ont été un calvaire pour lui. « Elle ne me reconnaissait pas. J’ai gardé des images froides, dures. » L’exemple dont il va se servir pour illustrer ses propres suscite le malaise. Quelle horreur cela a dû être de continuer à vivre après ça ! « Son regard quand elle tapait derrière la vitre de l’établissement où elle était enfermée parce que sinon elle se perdait, je ne l’oublierai jamais. »

À jamais dans ses pensées

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Celine Dion Web (@celinedionweb)

Très vite, il prend conscience qu’il se dévoile trop et tente de rattraper le coup comme il le peut. « Vraiment, comment peut-on partager ça ? » Depuis le décès de celle qu’il aimait tant, il a pris une décision radicale. « Je ne vais à aucun enterrement, même de mes proches. La notion d’absence est si violente pour moi que je préfère l’occulter. »

Celui qui a pris la relève de Benjamin Castaldi juste avant TPMP nous le certifie. Jamais, il ne sera capable de parler de sa mère à ses fans. Peut-être de la pudeur dissimulée ? Toujours là pour ses amis, cet éternel bienveillant n’attend rien en retour. Quelle grandeur d’âme !

Et là, c’est la drame à TPMP !

Donc, lorsque Cyril Hanouna va mettre les pieds dans le plat, il va réagir de manière fracassante. Juste avant la venue de Lou Pernaut, Baba faisait un tour de table pour connaître la profession des parents de ces chroniqueurs. Après la blague de l’une d’entre elles qui nous a fait croire qu’elle était la fille d’Ingrid Chauvin, Bernard Montiel prend la parole.

Bernard Montiel commence par aborder son père. Ce dernier était cheminot. Cyril Hanouna aurait dû savoir qu’il était indélicat de continuer à fouiller le passé de son chroniqueur. Des larmes dans les yeux, la caméra braquée sur lui, contraint et forcé, il comprend qu’on attend des informations croustillantes sur mère. « Rien. Elle a été lingère à la fin de sa vie. » En une fraction de seconde, Baba comprend qu’il a dépassé les limites. Il perçoit le malaise de son ami et offre très vite la parole à Isabelle Morini-Bosc. Ouf, au moins, l’ancien présentateur de Vidéo Gag peut souffler. Il n’aura pas à donner plus de détails aux curieux !

Aïe ça pique !

Et vous, qu’en pensez-vous cher lecteur d’nous ? Baba va-t-il trop loin dans ce qu’il demande à ses amis chroniqueurs ? Plus que jamais, la rédaction envoie plein de pensées bienveillantes à Bernard Montiel. Croisons les doigts pour qu’il trouve bientôt une épaule sur laquelle pleurer afin de soulager ses démons !