En peu de temps, Maeva Ghennam est devenue une candidate emblématique de la télé-réalité française. Issue des Marseillais, elle a réussi à se faire une place au sein de cette famille aux membres très sectaires qui acceptent rarement de nouveaux individus si facilement. Ses histoires avec Greg, son franc-parler et ses coups de gueule par dizaines semblent plaire aux internautes, puisqu’elle est suivie en masse sur les réseaux sociaux.

Maeva, une candidate pas comme les autres ?

De prime abord, Maeva Ghennam semble parfaitement remplir tous les critères de la parfaite candidate de télé-réalité. Elle est jeune, belle, dotée d’un sacré caractère, et elle sait ce qu’elle veut pour s’imposer. Et elle a réussi. Depuis ses débuts, sa notoriété ne cesse de se développer. Elle doit en partie cela au couple qu’elle forme (de temps en temps) avec Greg, autre candidat de télé-réalité. Les deux candidats s’aiment et se déchirent face caméra ou sur les réseaux sociaux, et les internautes et téléspectateurs en demandent toujours plus.

Mais Maeva a quelque peu fait évoluer l’image de la candidate de la télé-réalité. Elle ne dissimule rien de son quotidien à ses fans et elle assume tout. Comptez sur elle pour parler très librement de chirurgie esthétique. Elle reconnaît volontiers avoir changé son corps grâce aux progrès dans ce domaine et n’hésite pas à le dire publiquement. Grâce à elle, d’autres candidates ont elles aussi pris le parti de dévoiler leur chirurgie sans détour.

Une business woman dans l’âme

Maeva Ghennam n’est pas seulement une candidate emblématique de la télé-réalité. Certes, elle mène sa barque avec conviction et professionnalisme dans le milieu télévisuel, mais diversifie également ses sources de revenus. Outre les placements de produits qu’elle fait, comme tout bon influenceur qui se respecte, elle a également décidé de fonder son entreprise dans le cosmétique. Sa marque, Maeva Ghennam Beauty, connaît un joli succès depuis plusieurs mois.

Et ce n’est pas tout. Maeva s’apprête à compléter un CV déjà bien rempli en devenant…animatrice. Elle semble suivre les pas d’une ancienne candidate qui connaît sans aucun doute le plus beau destin, autant d’un point de vue professionnel que personnel : Nabilla. Pour rappel, après son succès dans Les Anges de la télé-réalité, Nabilla a été la star de son propre programme, avant d’être chroniqueuse à Touche pas à mon poste. Elle a sorti sa marque de maquillage (Nabilla Beauty) et a animé la télé-réalité Love Island pour Amazon Prime.

Une émission qui visite le dressing des candidats de télé-réalité

La jeune femme a décidé d’animer une émission qui lui ressemble. La mode sera en effet au centre des débats dans Dressing VIP by Maeva. Elle fera visiter aux téléspectateurs les dressings de stars du petit écran, comme Nabilla ou encore Jessica Thivenin.

En redoutable femme d’affaire, c’est un salaire à six chiffres que la jeune femme a réussi à négocier. En effet, d’après les informations de Tmzfrance1 sur Instagram, Maeva Ghennam sera payée 500 000 euros pour animer les quelques épisodes qui forment cette émission.

Et avant de faire visiter les dressings des autres dans le cadre de cette nouvelle émission, Maeva a montré l’extérieur de sa maison sur Instagram. Topless, elle s’affiche de dos en déclarant se trouver dans la “Maeva House“, située à Marseille. Si certains internautes félicitent la jeune femme pour son incroyable parcours, elle qui était encore inconnue quelques années en arrière, d’autres n’hésitent pas à dire à quel point il la trouve vulgaire et peu éduquée. En effet, à en croire les commentaires, Maeva s’est trompée dans un premier temps dans l’écriture du mot “house” qui signifie maison en anglais. Il semblerait qu’elle ait écrit “housse”. En effet, ce genre de commentaire apparaît sous la publication :

“Télé-réalité = faute d’orthographe, c’est pas une légende, ça rend vraiment bête” ; “house ma reine” ; “House égal maison housse égal housse de couette, Maeva et l’anglais“.

Ces critiques ne font certainement plus rien à la candidate des Marseillais qui est consciente que la notoriété s’accompagne forcément de haters qui critiquent son comportement, son image, ou encore ses choix de vie. Et comme tout buzz est bon à prendre, comptez sur elle pour surfer sur la vague afin d’accroître encore plus son empire. Elle affiche aujourd’hui 3.2 millions d’abonnés sur Instagram, et quelque chose nous dit que ce n’est encore que le début. Mais jusqu’où ira Maeva ? Seul l’avenir nous le dira, alors restons connectés.