La jeune femme s’est récemment confiée sur ses réseaux sociaux. Lou Pernaut est atteinte d’endométriose et elle a poussé un coup de gueule sur la Toile pour le faire savoir.

Lou Pernaut est la fille aînée de Nathalie Marquay et de Jean-Pierre Pernaut. La jeune femme qui aura 19 ans le 14 décembre prochain est très active sur la Toile. Représentée par une agence d’influenceur en herbe, elle continue néanmoins de suivre ses cours. Cependant, tous les mois, elle peut se retrouver dans l’incapacité de mener une vie normale. En effet, comme elle le révélait sur son compte Twitter, Lou Pernaut est atteinte d’endométriose. Une maladie qui touche 10% des femmes en France et qui est encore trop méconnue. nous revient avec vous sur le coup de gueule de la fille de Jean-Pierre Pernaut et de Nathalie Marquay.

Lou Pernaut révèle être atteinte d’endométriose

Lou Pernaut est une jeune femme rayonnante qui souhaite voler de ses propres ailes. En effet, malgré la notoriété de ses parents, elle ne compte pas ne profiter pour se faire une place au soleil. Et si elle a toujours le sourire, elle a aussi un caractère bien trempé. Du peu qu’il est possible de voir sur les réseaux sociaux, Lou Pernaut n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. La grande sœur de Tom a toutes les qualités requises pour rendre ses parents fiers d’elle. Bien que son objectif premier, comme tous les jeunes de son âge, soit de trouver sa voie et de s’épanouir. Un épanouissement parfois difficile donc car tous les mois, elle est en proie à des douleurs infernales.

Ce 15 octobre denier, c’est sur le réseau social TikTok que Lou Pernaut a fait part de sa détresse à ses abonnés. « Depuis ce matin j’ai mes règles, j’ai eu des vomissements tellement la douleur est forte et on a encore besoin de se justifier en 2021 pour ne pas aller en cours dû à l’endométriose » écrivait-elle notamment, sur une vidéo qu’elle faisait depuis son lit. En effet, à cause de l’endométriose, les douleurs des règles peuvent devenir terriblement handicapantes. Ces quelques mots faisaient suite à une courte vidéo dans laquelle elle se filmait en ajoutant une musique intitulée I wanna die. En plus de telles douleurs, la fille de Jean-Pierre Pernaut et de Nathalie Marquay fait face à d’autres problèmes. Car pour les femmes atteintes d’endométriose, il peut être plus difficile de tomber enceinte.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lou Pernaut (@loupernaut)

Certes, la jeune femme n’en est pas encore là dans sa vie, nous vous l’accorde. Néanmoins, lorsqu’elle apprenait le diagnostique, elle ne devait pas être ravie d’apprendre les complications qui peuvent s’ajouter à sa condition. Des personnalités telles que Laëtitia Milot ou Enora Malagré sont elles aussi atteintes d’endométriose. Et engagées pour apporter de la visibilité à cette maladie. Toutes les deux font notamment part de leurs parcours difficiles concernant la maternité. Si Laëtitia Milot est devenue maman, elle voit ce phénomène comme un miracle. Tandis que Enora Malagré tente de garder espoir. Lou Pernaut a le temps de penser à fonder une famille. Mais pour ce qui est des douleurs, elle est déjà servie.

Un manque de soutien de la part de ses amies proches, pèse sur le cœur de la jeune femme
Aussi, Lou Pernaut semble totalement déçue du comportement de ses amis concernant ses révélations. Parler de sa santé publiquement n’a pas dû être une mince affaire pour la jeune femme. Et elle regrette, à en croire son compte Twitter, de ne pas recevoir autant de soutien qu’elle l’espérait de la part de ses amies.

« Imagine on t’annonce une maladie grave dans ton entourage et tes meilleures potes continuent de se plaindre sur leur manière d’etre coiffées ou parce qu’elles ont trop mangé la veille (se plaignent 25 fois d’affilé) alors qu’elles sont au courant. » pouvait-on lire ce 18 octobre.

« À un moment donné les personnes qui se plaignent devant toi h24 et qui font leur princesse toute la journée alors que tu leur annonce un VRAI soucis dans ta vie c’est lourd. » ajoutait Lou Pernaut.

Décidément, nous ne peut que constater que la fille de Jean-Pierre Pernaut et de Nathalie Marquay aimerait davantage de soutien. Peut-être que les choses iront mieux une fois que cette « mauvaise période » du mois sera enfin derrière elle ?