Line Renaud n’est jamais avare en confidences. Que ce soit sur son cher Loulou ou sur sa carrière, on vous dit tout sur cette grande dame !

Line Renaud, plus nostalgique que jamais !

Un quart de siècle, c’est une éternité !

Tout le monde connait Line Renaud. En effet, l’amie de Claude Chirac ou de Muriel Robin est la marraine du Sidaction. Du reste, on a pu la voir au cinéma ainsi qu’au théâtre. Aussi, sur les réseaux sociaux, elle raconte ses souvenirs à sa communauté. Même dans la presse, elle n’hésite pas à donner des entretiens pour expliquer combien la vie mérite d’être vécue. Généreuse, elle sait qu’elle doit tout ce qu’elle était et est à l’amour de sa vie : Loulou Gasté.

Quand ces deux-là se sont rencontrés, ça a été le coup de foudre. Et pourtant, tout est contre eux. Leur différence d’âge fait débat. Malgré tout, à force de se montrer complices, le couple montrera à la terre entière qu’ils ont eu raison de s’accrocher. Plus qu’un pilier, le mentor de Line Renaud a toujours su la propulser dans la lumière. Dès lors, quand nous vous relate sa confession d’adultère, on se demande comment elle a pu lui faire un tel affront. Mais qu’on se rassure, le souvenir de Loulou Gasté est dans toutes ses pensées et l’accompagne dans tous ses faits et gestes.

Une éternelle amoureuse

“Pour aimer, il faut admirer” confie Line Renaud à nos collègues de Paris Match. Aussi, elle nous raconte comment ce respect perdure dans sa mémoire. À ses yeux, c’était le meilleur des compositeurs. Grâce à son expérience, il lui a tout appris “ Il me donnait toujours des conseils très pointus sur le métier, la vie. Mais un jour, l’élève dépasse son Pygmalion et veut se libérer de son influence. J’ai passé cette période pour me rendre compte rapidement que j’avais toujours besoin des conseils avisés de mon mari.” Comme un hommage indéfectible, elle a repris le flambeau. Presque trente ans après sa mort, elle en “distille aux jeunes qui m’en demandent”

Victime d’un AVC il y a un peu plus d’un an, elle nous explique ses dernières volontés. En faveur du droit de mourir dans la dignité, elle ne souhaite surtout pas devenir un fardeau. Donc, même si cela choque ou rend triste, elle déclare le fond de ses pensées “quand on souffre, on part” et pour cela, les choses sont claires “à la fin de sa vie, qu’on nous laisse partir, qu’on nous aide” Malgré tout, vu tout l’amour que lui porte ses fans, la rédaction de nous espère que cela sera le plus tard possible ! Nul doute que son cher Loulou lui fera le plus beau des accueils !