C’est dans les colonnes du magazine « Capital » que nous avons tout appris de cette terrible usurpation d’identité. En se faisant passer pour Lidl, des escrocs abusent de la faiblesse de leurs victimes.

Lidl n’avait en effet pas besoin de ce genre de publicité. En effet, cette enseigne est connue de tous pour afficher des prix bas toute l’année. Et surtout, elle est connue pour savoir anticiper les besoins de sa clientèle, en proposant toutes les semaines de nouveaux produits utiles pour toute la maison. Mais Lidl a mis du temps à gagner la confiance des consommateurs et à passer du côté des enseignes de distribution alimentaire fiables. Auparavant, le roi du discount n’avait pas vraiment la côte auprès des clients. Mais aujourd’hui, nous sommes nombreux à ne jurer que par cette enseigne allemande.

Aussi, c’est peut-être une raison qui aura pousser certains escrocs à se faire passer pour Lidl. nous imagine très bien que pour qu’une arnaque fonctionne, mettre en confiance ses proies est primordial. Alors, avec Lidl en couverture, certains internautes se feront sans doute plus facilement avoir. Mais c’était sans compter sur Capital et d’autres magazines en ligne, qui mettent à jour les secrets de cette effrayante arnaque. En prenant connaissance de tous les rouages de pareille escroquerie, nous espère que ses lecteurs ne tomberont pas dans le piège.

Lidl voit son image prendre un sacré coup à cause de pirates du net

Lidl n’est malheureusement pas la seule enseigne de confiance qui se fait voler son identité par des escrocs. Les arnaques en ligne sont légion et elles endossent bien souvent les couleurs d’institutions de confiance. La CAF, les impôts, Netflix… Les escrocs osent tout pour vous faire cliquer là où ils le veulent. Ils mettent en place une fausse situation d’urgence et vous contraignent, sans que vous vous en rendiez compte, à communiquer un bon nombre d’informations personnelles. Et si ils parviennent à obtenir vos coordonnées bancaires, ils ont ce qu’ils souhaitaient. C’est ce que l’on appelle le phishing, hameçonnage en français. Et Lidl est totalement innocent dans ce processus malgré la mauvaise presse que cela offre à son nom.

Selon nos confrères du magazine Capital, les tentatives de phishing ont littéralement doublé en 2020, dans le monde. Et pour dire vrai, il y a de grandes chances que de telles manœuvres continuent à se multiplier. Pour venir à bout des arnaques de ce type, la seule solution est la vigilance et la communication. En effet, si nous parvenons à nous rendre compte de la supercherie et que nous en parlons à un maximum de personnes, nous réduisons petit à petit les chances de voir les escrocs réussir leur coup. Aussi, voilà tous les détails de cette effrayante arnaque aux couleurs de Lidl.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Stanley Leary (@stanleyleary)

Cette arnaque au mail fait de nombreuses victimes

Il s’agit donc d’une arnaque mail. Vous pensez alors recevoir un courrier de la part de Lidl. Et cela peut arriver en effet. Car Lidl ne serait pas le seul à faire de la publicité sur Internet. Mais ne vous y trompez pas, cette arnaque se fait seulement passer pour le roi du discount. L’objet du mail précise « Vous êtes notre gagnant » et semble donc être expédié par Lidl. Avec ces deux informations, difficile de ne pas avoir envie d’ouvrir le message.

Pourtant, n’ouvrez jamais un courrier qui prétend vous récompenser alors que vous n’avez participé à aucun jeu. nous ne sera certainement pas le premier à vous le dire mais c’est un principe qu’il faut encrer dans sa mémoire. À côté de celui qui dit qu’il ne faut jamais accepter de communiquer ses coordonnées bancaires à qui que ce soit. Même les institutions officielles ne feront pas la démarche de vous contacter pour vous les réclamer.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par so-web (@jeanclaudelepoutre)

Si toutefois vous ouvrez le mail soi-disant envoyé par Lidl, vous pourrez découvrir de nouvelles informations. Tout est fait pour vous faire croire que vous avez remporté un gain important. Un iPhone est souvent ce qui est mis en avant pour appâter les potentielles victimes. Et pour pouvoir le réclamer, « Lidl » vous invite à remplir un questionnaire complet. Or, en le remplissant, vous offrez toutes sortes d’infirmations personnelles à des criminels du net sur un plateau.

Les personnes qui tombent dans le panneau ne savent ensuite plus vers qui se tourner. Car elles ont communiqué volontairement toutes ces informations sensibles. Et quand elles veulent se plaindre à Lidl par exemple, l’enseigne n’est absolument pas responsable. Les victimes de phishing ne peuvent que contacter leurs banques pour stopper les dégâts et porter plainte. Mais les criminels sont trop rarement retrouvés. Pour éviter le pire, plus grande des vigilances s’impose.