Les Princes et les Princesses de l’Amour entamait leur huitième saison ce 30 novembre dernier. Mais l’entrée d’un candidat du programme va faire polémique. En effet, Zoubir est fonctionnaire de police dans la vie. Et pour participer à l’émission, il n’avait pas mis au courant sa hiérarchie. Plusieurs enquêtes sont ouvertes à son sujet et pourraient avoir de lourdes conséquences sur la suite de sa carrière. nous vous explique tout.

Les Princes et les Princesses de l’Amour mettent malgré eux un candidat dans l’embarras

Les Princes et les Princesses de l’Amour proposent des épisodes inédits, tous les soirs sur W9. En début de soirée, les téléspectateurs, amateurs de télé-réalité, se pressent pour ne pas manquer une miette de l’évolution des participants. Les candidats reçoivent des prétendants et ces derniers font tout leur possible pour trouver l’amour. Zoubir rejoignait Les Princes et les Princesses de l’Amour pour tenter de jouer de ses atouts et conquérir le cœur de la belle Sara. Mais la diffusion des épisodes le met rapidement dans l’embarras. Fonctionnaire de police, il n’aurait pas dû se retrouver dans ce genre d’émission. Les obligations dues à sa fonction le contraignent à adopter une posture très sérieuse. Or, il n’a même pas demander l’aval de sa hiérarchie pour rejoindre le casting de W9.

Zoubir voit donc plusieurs enquêtes administratives ouvertes à son sujet. Premièrement, il aurait rejoint le casting en apportant un arrêt maladie à sa direction. Un fait grave qui l’expose à des sanctions puisqu’il n’était pas vraiment malade. S’ajoute à cela qu’il n’avait pas du tout prévenu sa hiérarchie de sa participation à l’émission donc. Mais d’autres faits lui sont reprochés. D’après une information du journal Le Parisien, Zoubir est très impliqué sur les réseaux sociaux. Pour faire la promotion de son profil et de Les Princes et les Princesses de l’Amour, il était très actif. Notamment en prenant des poses dans son uniforme de travail. Mais cela est interdit !

Zoubir dérape vis-à-vis de sa fonction de policier

Pire encore le jeune homme aurait évoqué des manquements à son devoir auprès de ses abonnés. En effet, il aurait assurer que d’être fonctionnaire de police lui permettait de sortir pendant le couvre-feu sans être inquiété ou encore de profiter de sa liberté malgré les confinements et cela sans attestations. Ce n’est évidemment pas l’image que sa hiérarchie attend qu’il renvoie de lui. Selon un témoignage de l’un de ses collègues, Zoubir est apprécié dans sa brigade. Néanmoins, il ferait partie d’une génération de jeunes gens qui ont grandi avec les réseaux sociaux et qui ne comprennent pas qu’ils doivent rester discrets sur ce genre de plateformes.

Les Princes et les Princesses de l’Amour vont certainement contraindre Zoublir à choisir entre sa carrière dans la police ou dans le monde de la télé-réalité. En attendant, les enquêtes se poursuivent et Zoubir a mis ses réseaux sociaux en privé. Il faudra donc rester attentif pour savoir de quoi sera fait l’avenir du jeune homme. En espérant que les conséquences ne soient pas trop graves pour son manque de rigueur.