Rose, la petite chienne de Karine Le Marchand a succombé le 2 janvier dernier… Une annonce qui a beaucoup ému ses fans… puis a provoqué une véritable polémique.

Pour Karine Le Marchand, l’année ne commence pas si bien … Car dès le 2 janvier 2021, cette dernière a perdu son petit chien. Très apprécié des internautes et téléspectateurs, Rose était devenue une célébrité sur les plateaux de télévisions aux côtés de sa mythique (aussi) maîtresse.

Mais la petite chienne ne pourra plus être remarquée par les abonnés de l’animatrice de L’amour est dans le pré.

Et l’animatrice a annoncé la tragique nouvelle sur son compte Instagram, à l’aide d’un fond noir elle a publié un message en écriture blanche : « Rose. 10 janvier 2020. 01 janvier 2021. Repose en paix ma princesse » agrémentée d’un petit cœur rouge.

Puis la BFF e Stéphane Plaza a légendé un dernier message à sa petite Rose, “Notre petite Rose s’est fait renverser hier soir. C’était notre petit rayon de soleil. Nous sommes très tristes. Voilà. C’est la vie. Prenez soin de vous”.

Un message humble donc qui a ému les internautes mais les a aussi indignés. Elle n’aurait pas tellement respecté la coqueluche des internantes et mentionnant seulement “ Voilà. C’est la vie” dans son hommage.

Selon eux il est impensable d’écrire un message si expéditif lorsque l’on perd son animal de compagnie et il lui on fait remarquer. Après de très nombreuses remontrances en commentaires, cette dernière a donc décidé d’interdire les commentaires sous sa publication, ainsi que de modifier sa légende, en retirant sa fameuse petite phrase polémique « C’est la vie. »

L’animatrice de 52 ans l’avait d’ailleurs emmenée avec elle lors d’un tournage de La France a un incroyable talent.

La petite chienne avait eu le droit à son instant de gloire dans une vidéo, en apparaissant sur l’écran géant du programme. “Quand tu n’as personne pour garder ton chien le week-end…ben tu l’emmènes au boulot ! Très sérieusement, pouvoir travailler avec son animal est bon pour le stress, le travail d’équipe, lutte contre l’absentéisme, et crée du lien. Les patrons doivent réfléchir à autoriser leurs employés à emmener leurs animaux”, avait écrit la belle sous son post.

Les internautes séduits partageaient pour beaucoup son sentiment comme on pouvait le voir en commentaire.

Avant la disparition de Rose, elle se confiait aussi sur Instagram : “Cette année qui se finit va entrer dans les livres d’histoire. On racontera à nos petits enfants ce 2020 si particulier, où chacun s’est retrouvé face au doute et à lui-même. Une année qui a montré que le lien humain, le sourire, la tendresse, la famille (quand elle est aimante) le travail, l’espoir, le respect de la terre, des animaux, et l’entraide étaient fondamentaux (…) Plutôt qu’un avenir sombre, je vois aussi de l’espoir : une lame de fond est en train de gronder, un mouvement de bonté, de gentillesse, d’empathie, de sororité est en train d’arriver. L’entendez vous ? Nous pouvons devenir les acteurs de ce mouvement, et choisir de construire un monde de respect, d’amour et de gentillesse. Tel est mon vœu le plus cher pour 2021 et les années qui viennent et tout ça hors religion, évidemment). Je vous enlace en pensée du plus profond de mon cœur. »

D’ailleurs en 2018 elle perdait un autre animal, le 29 octobre, Karine LeMarchand, l’animatrice de L’amour est dans le pré, partageait sur Instagram une image d’une patte de chat avec comme légende «Notre petit Orèo a succombé à un virus “péritonite infectieuse”. Il était si gentil…#RIP»

Elle avait en effet accueilli le petit Orèo après la disparition de son chat Happy, et en avait fait part à ses fans sur les réseaux sociaux. Malheureusement, 2 mois à peine après son acquisition, le chaton avait perdu la vie … un bien triste histoire déjà.