Le poulet est l’une des viandes les plus consommées en France. Mais attention, il y a quelques pratiques que nous faisons régulièrement qui altèrent son goût.

La préparation du poulet est relativement simple. Ou du moins, c’est ce que l’on se dit quand on voit les recettes que l’on peut faire avec. Mais il faut savoir qu’il y a bien des pièges sur lesquels nous tombons souvent et qui peuvent gâcher une belle recette. Quelles sont-elles ? nous a fait le point pour vous permettre de faire un bon petit plat à base de poulet !

Opter pour du poulet congelé

Le poulet fait partie des viandes les moins chères du marché. Pourtant, c’est bien une viande de fête. Et pour cela, il est important de choisir la pièce que vous utiliserez pour votre recette avec plus d’attention que possible. Cela garantit autant la qualité gustative de votre repas que l’aspect nutritif. Notre équipe vous conseille notamment de privilégier les pièces proposées par votre boucher local. Beaucoup plus saine et savoureuse, elle sera idéale quelques soit la préparation que vous souhaitez faire.

Et si vous faîtes vos provisions, pensez à les prendre en petite quantité ou seulement lorsque vous allez vraiment en manger. En effet, le poulet n’est pas toujours très digeste après son passage dans le frigidaire. Vous pouvez le garder au maximum pendant 3 jours au froid s’il est cru et 4 s’il est cuit. Quant à sa préparation, elle ne doit se faire qu’une bonne heure après la sortie du frigidaire.

Le mauvais assaisonnement

Le poulet est une viande assez gustative même lorsqu’elle est cuite nature. Néanmoins, la présence d’aromates dans votre préparation est toujours un atout en plus. Attention toutefois à ne pas prendre trop de sel pour éviter d’altérer son goût. D’autant plus que cela peut être dangereux pour votre santé. Le poivre rehausse également le goût de votre préparation mais il faudra veiller à ne l’utiliser qu’au bout de la cuisson.

Outre les aromates, vous avez la possibilité de saucer votre poulet. C’est même très conseillé puisque c’est ce qui donnera de l’originalité à votre recette. Vous n’avez que l’embarras du choix pour choisir la sauce qui vous intéresse le plus. Entre lait de coco et curry ou encore herbes de Provence, ce n’est pas le choix qui manque pour vous faire plaisir !

Et la cuisson ?

La cuisson présente de nombreux pièges que vous devez absolument éviter. La première concerne l’utilisation de l’eau. Si vous pensez à dorer la peau, évitez de l’humidifier. Seule de la matière grasse sera autorisée. Bien sûr, l’excès n’est pas recommandé pour éviter de rendre votre poulet trop difficile à déguster.

La cuisson du poulet doit se faire à température douce. Plus elle est lente, plus vous avez l’assurance que la viande prendra le goût des aromates et de la sauce. D’autant plus qu’il y a moins de risque que ce dernier ne brûle ou ne change de goût. En fonction de la taille des morceaux, pensez à faire une bonne surveillance de votre poulet. Vous pouvez planter un couteau dans la viande pour vous assurer que le tout est prêt !