Ce mercredi 27 janvier, Claire Chazal recevait Laurent Voulzy dans Passage des arts sur France 5. Le chanteur s’est confié avec beaucoup d’émotion sur son enfance. En effet, pendant plusieurs années, c’est une nourrice qui l’a élevé, loin de sa mère.
Si ses parents sont tous deux guadeloupéens, Laurent Voulzy lui est né à Paris, en 1948. « Né dans le gris par accident », chante-t-il d’ailleurs dans Cœur grenadine. C’est toute l’histoire de sa vie ! Son père est un homme politique, sa mère, danseuse et chanteuse. Quand il naît, sa mère est en train de tenter sa chance à Paris alors que son père est resté en Guadeloupe. Sa naissance n’était pas prévue.

Sa mère ne change pas pour autant d’objectif : elle souhaite percer dans la danse. Alors elle confie son jeune fils à une nourrice en banlieue parisienne. Pendant 8 ans, le petit Lucien, qui prendra plus tard le nom de Laurent Voulzy, vit loin de sa mère. Cette dernière voyage beaucoup à cause des tournées. Ce n’est donc qu’à l’âge de 8 ans qu’il repart vivre avec elle. Entretemps, elle a épousé un autre homme. Et elle a tiré un trait sur sa carrière artistique.

Une mémoire volontairement sélective ?

Claire Chazal a amené le chanteur à se confier sur cette enfance dont il n’a jamais beaucoup parlé. Sous les projecteurs de Passage des arts sur France 5, la journaliste a tenté d’aborder la question avec tacte. « Il y a de la mélancolie, dans cette petite enfance ? », a-t-elle demandé à l’artiste. « Certainement, a répondu l’ami d’Alain Souchon. Mais je ne me souviens pas tellement de moments mélancoliques. Et pourtant, j’en ai eu. », a-t-il ainsi poursuivi.

A 72 ans, Laurent Voulzy a donc bien voulu se replonger dans cette enfance, quitte à faire face à certaines blessures. « Ma mère faisant de la danse, je me suis retrouvé pendant plusieurs années – depuis l’âge de trois ans jusqu’à l’âge de huit ou neuf ans – en nourrice. Donc je voyais ma mère assez rarement, malheureusement, a-t-il confié à l’ancienne présentatrice du JT de TF1. Et puis après, j’ai habité à nouveau avec elle. », a-t-il expliqué. Pour ce petit garçon, c’était donc le début d’une nouvelle aventure, mais aussi l’apprentissage d’une nouvelle relation avec sa mère.

« Je pouvais rester des heures à ne rien faire. »

Quant à sa vie d’avant, ces longues années loin de sa mère, c’est comme si sa mémoire avait voulu les effacer. « Je sais qu’il y a eu des moments un peu tristes, mais… Je sais qu’il y en a eu, mais je n’en ai plus conscience vraiment. » Au fil des années, Laurent Voulzy a construit sa vie. Il a surtout bâti sa carrière musicale incroyable ! Au sein de la rédaction de nous, nous adorons cet artiste talentueux. Heureusement pour lui, seuls les bons souvenirs lui restent en tête. « Certainement que j’étais rêveur. Je pouvais rester des heures à ne rien faire quand j’étais petit, sur le perron d’une maison à écouter la radio qui passait au loin… »