Alors qu’il parle d’un moment fort d’une série, Laurent Ruquier va briser le silence. Depuis le public est sous le choc. On vous dit tout !

Laurent Ruquier

Un homme de télé infatigable

Dans le courant des années 90, Jacques Martin présente une émission humoriste sur la politique. Depuis toujours, l’homme aime taquiner les gens du pouvoir même si ça se passe pas auprès de certains. À l’intérieur de ce programme hebdomadaire, Footix découvre le jeune Laurent Ruquier. Au début, beaucoup le critiquent à cause de son défaut de langage. Pourtant, au fur et à mesure, il va se démarquer par le choix de ses mots et de ses reparties.

Depuis, l’homme a fait du chemin. Tout d’abord, on pouvait aller l’applaudir sur scène. Dans de ses nombreux sketches, il traitait de politique mais aussi de thèmes de société qui lui sont cher. Dès lors, il souhaite mettre cartes sur table et ne pas mentir à son public. Donc, sous couvert d’humour, il leur avoue sa vérité et surtout ses préférences en matière de s*x*al*t* ! Heureusement, ses fans ne lui en tiennent pas rigueur. Limite, il devient plus crédible et audible.

Du côté de la télévision, il prend du galon. Il rachète le concept des Enfants de la Télé puis remplace Philippe Bouvard aux Grosses Têtes. Sévèrement critiqué pour son ambition, on finit par s’habituer à sa voix et sa manière de présenter les choses. Au milieu des années 2000, il s’installe dans le créneau du samedi soir de Thierry Ardisson. Au programme de On n’est pas couchés, il y a des débats politiques, des promotions culturels d’albums, films ou livres mais aussi des moments de rires et de partage. Force est de constater qu’il pulvérise des records d’audience. Du reste, toujours accompagné de chroniqueurs ou d’humoristes, on se presse pour assister à l’émission de Laurent Ruquier. Devenu mythique, l’émission durera presque quinze ans.

Quand la réalité dépasse la fiction

Tout le monde sait que même si Laurent Ruquier ne parle plus à sa productrice Catherine Barma, il ne compte pas s’arrêter là. Au début, le public se demande bien comment il arrive à jongler entre les enregistrements. Plus motivé que jamais, il va leur prouver qu’il a plus d’un tour dans son sac ! En cette rentrée 2020, il propose un nouveau talk-show. Dans On est presque en direct, les invités se succèdent et ne se ressemblent pas !

En ce début 2021, c’est dans une séquence dans Les Enfants de la Télé qui va susciter le fou rire de ses fans. Ce jour-là, Laurent Ruquier reçoit Bernard Le Coq et Annie Duperey. Sur une chaine concurrente, leur série commune Une famille formidable semble éternelle. En effet, on y retrouve les ingrédients pour ça dure. Du reste, les scénaristes comptent sur le talent des acteurs pour créer un univers attachant truffé de situations cocasses. Du reste, le présentateur va évoquer un souvenir encore bien ancré dans la mémoire des téléspectateurs.

Curieux de nature, l’animateur va alors demander à Bernard Le Coq s’il a des points communs avec son personnage. D’abord souriant, ce dernier ne répond ni oui ni non. Tout ce qu’il sait c’est qu’il est très reconnaissant de pouvoir compter sur sa famille de cœur. Or, d’humeur coq**n*, c’est à une minute bien particulière que Laurent Ruquier va faire référence. Et là, grâce au talent de son équipe d’archivistes, il diffuse ce moment où le héros absorbe LE cachet magique destiné à un public masculin.

L’arroseur arrosé

Face à un Bernard Le Coq hilare, Laurent Ruquier va briser le silence “Quand cette fameuse petite pilule bleue est sortie, on nous avait demandé, à certaines personnalités de l’époque, de la tester.” Joueur, l’animateur va accepter le défi et suivre les instructions à la lettre. Au contraire de la situation transposée dans une Famille Formidable, il raconte n’avoir pas besoin d’une douche glacée pour se remettre de ses émotions. C’est un tout autre programme qui l’attendait et pas des moindres ! nous fait le point !

Est-ce que ses performances étaient à la hauteur des promesses ? On ne le saurait jamais ! Car l’intéressé raconte que rien ne passe comme prévu. Face à l’incrédulité du public, il promet qu’il ne ment pas. Qui a osé poser un lapin à l’animateur préféré des Français ? Tout rouge, il avoue que “la personne que j’attendais n’est pas venue !” Du reste, si aujourd’hui il arrive à en rire, c’est parce qu’il n’a jamais eu besoin de renouveler l’expérience.