Laetitia Millot est une femme sensible mais tient à nous raconter ce qu’elle a vécu à ses débuts. Telle une grande sœur, elle espère que ses conseils pourront servir aux débutantes ! Plus jamais ça !

Laetitia Millot a eu plusieurs vies. Cependant, lorsqu’elle a commencé ce métier, elle a rencontré des gens toxiques. Elle nous dit tout !

Laetitia Millot n’oubliera jamais cette période compliquée !

Grâce à cette vidéo d’un fan de Plus belle la vie, on découvre l’évolution de Laetitia Millot. Très vite, son aura lumineuse répand de la bonne humeur sur le tournage, mais aussi dans le quotidien de ses admirateurs. On l’adore et on ne l’échangerait pour rien au monde. Si elle n’existe pas, on l’inventerait ! Or, dans son cœur, la jeune femme souffre de nombreux complexes. Eh oui, même elle ! On pense notamment à celui de vouloir un enfant à tout prix. D’ailleurs, son engagement en faveur des malades de l’endométriose, elle va en faire son cheval de bataille. Aujourd’hui maman d’une adorable princesse, elle revient de loin. Peu à peu, elle va réussir à placer des mots dessus, comme pour mettre à distance sa douleur. Hélas, cela doit lui provoquer quelques ennuis avec ses camarades de la série ou bien avec des fans trop envahissants.

Une reconversion réussie

Il n’est pas courant d’écrire sa propre autobiographie à trente ans. Et pourtant, ce défi, Laetitia Millot l’a relevé sans aucun problème. Mieux, elle devient un modèle pour ses pairs. D’ailleurs, après avoir arrêté l’expérience Plus belle la vie, elle va se consacrer à sa nouvelle passion. Perfectionniste jusqu’au bout des ongles, elle avoue être une “boulimique de travail, j’aime que ça bouge, que ça avance.” Le moins qu’nous puisse dire c’est qu’elle souhaite aborder des sujets forts et pas taire sa douleur ! Quant à l’inspiration, elle la puise dans son quotidien, à toute heure du jour et de la nuit. “J’écris quand ça vient, je n’ai pas d’horaires, je prends mon téléphone pour noter les idées que je transfère à la maison quand j’ai un moment.”

De fait, son cerveau fonctionne à mille à l’heure. Pour faire la promotion de son dernier ouvrage, Laetitia Millot nous entrouvre les coulisses de sa notoriété. Cela n’a pas toujours été facile à gérer ! Entre ce hater qui aurait pu tout gâcher et les rencontres de personnes malveillantes, elle a tout entendu, vu et vécu ! Parfois, la fiction ressemble à s’y méprendre à la réalité. Alors pourquoi ne pas tout expliquer dans un livre ? Après tout, c’est le meilleur moyen de transmettre des messages à ses fans, sans pour autant créer de polémique.

Pour captiver ses lecteurs, Laetitia Millot a travaillé pendant presque trois ans sur les contours de la personnalité de son héroïne Sélia. Cette ex-vedette d’un télé-crochet -qui ressemble à la Star Academy- souhaite revenir sur le devant de la scène. Et ce n’est pas toujours évident après une longue absence ! Tiens donc… ça ne vous rappelle rien ? En ce moment, elle déplore le comportement des scénaristes de Plus belle la vie. Lorsqu’elle a stoppé cette aventure, c’était pour avoir un enfant et non pas juste par caprice. Malheureusement, entre temps, l’histoire a évolué et personne ne sait si la jolie Mélanie Renato reviendra un jour au Mistral ! Dans cet article, nous fait le point.

Lumineuse, la chérie de Badri raconte à quel point il était difficile de se frayer un chemin dans cet univers composé en majorité de femmes. Critiquée pour sa bienveillance, on se met également à la dévisager de la tête au pied. “Au tout début, quand je faisais des castings, je sentais parfois, dans le regard des autres comédiennes, une sorte de jalousie. Certaines devaient penser que ça les arrangerait bien que je me casse une jambe.” Aussi, pour remédier à tout cela, elle se protège et se crée une carapace en titane. Elle définit l’univers des strass et des paillettes comme de la pacotille. “C’est un milieu de requins.” Voici les conseils qu’elle pourrait donner à toutes celles qui rêvent d’amour, de gloire et de beauté. “Il faut garder la tête sur les épaules et ne pas rentrer dans ces jeux de jalousie et de manipulation” Une jolie mentalité qui n’a pas fini de nous inspirer !