La journaliste Petronella Wyatt affirme avoir passé une longue soirée avec Lady Diana en 1995. Lors de cet échange, la princesse avait alors exprimé ses inquiétudes concernant son rôle de mère.

Depuis la terrible et tragique disparition de Lady Diana, tout a été dit à son sujet. Pourtant, chaque année réserve son lot de surprises. Nombreux sont les anciens témoins de sa vie qui continuent aujourd’hui de faire des révélations la concernant. Ainsi, la journaliste Petronella Wyatt affirme aujourd’hui avoir passé une longue soirée avec la princesse en 1995. Lors de cet échange, la mère de Harry et William faisait part de sa peur pour ses fils. Distractify revient donc pour vous sur cette déclaration étonnante 24 ans après la mort de la princesse de Galles.

Lady Diana : Les confessions troublantes d’une journaliste

Une mère inquiète

Toute sa vie, jusqu’à sa mort à l’âge de 36 ans, Lady Diana aura dû faire face à un nombre incalculable de difficultés. Son mariage avec le descendant de la couronne britannique n’aura jamais pu lui apporter le bonheur qu’elle souhaitait tant. Dès le jour de ses noces, elle comprend effectivement avoir mis le doigt dans un engrenage dont il va être difficile de se dépêtrer. Néanmoins, Lady Diana tente avec courage de mener sa vie comme elle l’entend jusqu’à son divorce. Libérée d’un poids, elle pensait même avoir enfin trouvé la sérénité. Pourtant, la mort viendra frapper à sa porte dans ce terrible accident de voiture sous le pont de l’Alma à Paris.

Durant des années, Lady Diana n’a semblé avoir qu’une seule priorité : ses enfants Harry et William. Néanmoins, une journaliste affirme aujourd’hui que la mère de famille n’était pas satisfaite de son propre comportement. Elle se demandait si elle était à la hauteur de la tâche. Dans une récente interview accordée au Sun, Petronella Wyatt se souvient alors de cette déclaration faite lors d’une soirée il y a près de 25 ans. En effet, elle se rappelle parfaitement des mots prononcés par Lady Diana ce soir-là. Distractify vous propose donc de les découvrir.

Une terrible angoisse

Lors de cette entrevue, avec la presse Petronella Wyatt rapporte donc les mots de Diana Spencer : ” Je m’inquiète pour mes fils. Suis-je une bonne mère ? “. Lady Diana aurait même rajouté : ” Je ne les vois pas pendant des mois et puis je les gâte. Parfois, j’aimerais une machine à remonter le temps “. En effet, la princesse a connu de longues périodes durant lesquelles ses fils n’étaient pas à ses côtés. Après sa séparation avec le prince Charles, elle s’est effectivement éloignée du palais et parcourait le monde pour venir en aide à de nombreuses associations caritatives chères à son cœur. Par la même occasion, elle retrouvait également sa liberté après avoir connu, selon elle, une sorte de captivité.

Totalement libérée, Lady Diana aura donc néanmoins quelque peu délaissé ses enfants. Visiblement, elle semblait avoir conscience de ne pas avoir été aussi présente qu’il aurait été nécessaire. Selon les déclarations de la journaliste, la mère de famille souffrait énormément de cette situation. Ainsi, elle aurait souhaité pouvoir changer les choses même si malheureusement, elle n’avait pas toutes les cartes en main à ce moment-là pour modifier le destin. En effet, ses enfants Harry et William restent à côté de leur père et surtout poursuivent leur éducation dans la plus pure tradition royale. En effet, l’avenir pourrait un jour les placer sur le trône et ils doivent effectivement être préparés à cette échéance. Néanmoins, Lady Diana s’en veut. Pour certains, l’absence de cette mère aurait même eu de lourdes conséquences sur sa descendance. Distractify vous explique lesquelles.

Un rendez-vous très attendu

En effet, si William paraît avoir grandi dans une certaine stabilité, son frère Harry a lui été plus jeune à l’origine de plusieurs scandales. Selon les tabloïds britanniques, le jeune homme éprouvait une espèce de rébellion après avoir dû vivre cette séparation de sa mère. Raison pour laquelle il se sera toujours senti très loin de l’héritage de son père au point de quitter définitivement le Royaume-Uni et de désormais vivre aux États-Unis. Par conséquent, les relations avec son frère ont également été tendues. Les deux fils de lady Diana ne se parleraient d’ailleurs quasiment plus à l’exception de quelques épisodiques rencontres. Pourtant, les deux enfants de Lady Diana devraient bientôt se retrouver. En effet, le 1er juillet prochain, les frères ennemis seront réunis pour une cérémonie importante.

À cette date, sera effectivement inaugurée une statue en l’honneur de leur mère. Le jour précis où elle devait fêter ses 60 ans, la princesse sera célébrée dans les jardins du palais de Kensington. L’annonce a d’ailleurs été faite par les autorités britanniques il y a quelques jours. ” La statue a été commandée pour marquer le 20e anniversaire de sa mort et reconnaître l’impact positif de Lady Diana sur le Royaume-Uni et le monde entier. Les princes espèrent que la statue permettra aux visiteurs du palais de Kensington de voir le reflet de la vie et l’héritage de leur mère “. Pourtant, certains attendent plus qu’un moment de recueillement. Ils souhaitent aussi découvrir Harry et William main dans la main, pour la première fois depuis de nombreuses années, pour avoir une pensée envers Lady Diana, une mère qui leur manque tant.