Il y a presque un quart de siècle, Lady Diana rendait son dernier souffle. Pire qu’une tragédie, sa mort a brisé le cœur de ses fans et de ses enfants. Or, le témoignage de cet homme d’église jette un pavé dans la mare ! On vous dit tout sur ces minutes qui ont changé sa vie !

Après le médecin des urgences, c’est un homme pieux qui nous livre son témoignage bouleversant sur Lady Diana ! On vous donne les détails !

Quand ce curé accepte de briser le silence sur Lady Diana !

Ce mois de juillet ne ressemble à aucun autre pour les fans de Lady Diana. En effet, si elle était encore de ce monde, la princesse de Galles aurait eu soixante ans. Comme vous pouvez le découvrir plus haut, une statue en son honneur vient tout juste d’être inaugurée à Londres. Elle aurait sûrement été une grand-mère attentionnée et n’aura pas fait de différence entre cette joyeuse tribu. Qui sait, peut-être aurait-elle convaincu le prince Harry et Meghan Markle de rester auprès d’elle ? Mieux que personne, elle a connu les difficultés liées au protocole de la monarchie britannique. En tout cas, pour ses enfants, la douleur de la disparition de Lady Diana ne s’estompera jamais. Il faut dire que les circonstances du drame demeurent ancrées dans la mémoire collective. Maigre consolation, il n’existait pas encore les réseaux sociaux à l’époque. Sinon, qui sait ce qu’on aurait découvert ou appris sur cette fameuse nuit du 30 août 1997.

Ces dernières semaines, de nombreux témoignages fleurissent dans la presse ou sur les réseaux sociaux. Dans cet article, nous vous racontait l’histoire du chirurgien de garde cette nuit-là. Un agent de police ou sa meilleure amie nous apprennent qu’elle a vécu dans l’enfer de la paranoïa pendant de longues années. Elle était convaincue qu’elle allait mourir jeune et dans des conditions tragiques. La rédaction en frissonne encore. Mais ce sont nos confrères du journal Le Figaro qui vont décrocher le gros lot ! Cet entretien exclusif avec celui qui l’a veillé toute la nuit, il est inoubliable !

À jamais lié à Lady Diana !

Au début, quand le téléphone sonne, Yves-Marie Clochard-Bossuet pense que c’est une blague et il raccroche poliment. Or, quelques secondes plus tard, on le prie de venir de manière urgente. Sans lui dire de qui il s’agit, on argumente et on lui “ explique qu’il s’agissait de veiller un corps.” Encore sonné par ce réveil brutal, il stipule à son interlocuteur être en droit de savoir quelle est l’identité de cette personne. En apprenant que Lady Diana a besoin de lui, sa vie va alors basculer à tout jamais !

De son preuve aveu, l’homme d’Église reconnait avoir eu des préjugés à l’encontre de cette famille pas comme les autres. “Ce n’était pas du tout ma tasse de thé, même si j’ai beaucoup de respect pour la monarque.” En ce qui concerne Lady Diana, il ne comprenait pas trop son attitude un peu revancharde face à son mari. Pourquoi tout étaler dans la presse de cette manière ? Ce n’est pas correct ! Or, plus les minutes passent, plus son regard va évoluer.

Ce détail qu’il n’oubliera jamais

Soudain, il a des flashs de Lady Diana auprès des malades du SIDA ou bien pendant lorsqu’elle mettait son nom au profit d’œuvres caritatives. “On sentait qu’elle était sincère dans ses actions philanthropiques.” Il change l’orientation de ses prières et les consacre au repos de son âme. Pendant de longues heures, il va tout faire dans les règles et ne pas la lâcher du regard. Après tout, de son vivant, même en ayant le cœur brisé à cause de son couple chaotique, elle a toujours voulu se montrer disponible pour ceux qui étaient dans le besoin.

Il y a une chose dont il n’a jamais douté, sur de la douleur engendrée par la tragédie de l’accident. : “Que ce soit elle ou une autre, cela restait une mort brutale.” D’ailleurs, il a encore une pensée émue pour William et Harry. Comment se mettre à leur place et envisager un départ si abrupt pour celle qu’ils aimaient tant ? “J‘imaginais qu’on allait les réveiller en pleine nuit pour leur apprendre sa mort…” Marqué au fer rouge par cette nuit, il nous raconte à quel point Lady Diana était belle sur ce lit d’hôpital. Accompagné par le chapelet offert par Mère Thérésa et de la photo de ses deux chéris, elle peut maintenant s’envoler vers le Paradis. Que son âme repose en paix, personne n’oubliera la princesse de cœur !