Habituée à nous faire sourire, Florence Foresti est aujourd’hui une femme démolie. La disparation de son ami de toujours la hante.

Les larmes de Florence Foresti

Dans la tourmente

Depuis qu’elle a présenté les Césars l’an passé, Florence Foresti est sous le feu des critiques. En effet, sa prestation de maitre de cérémonie n’a pas convaincu la profession. De fait, la principale intéressée avait fait passer des messages forts. À la fin, elle refuse même de se rendre sur scène prétextant que cela est au-dessus de ses forces. À l’époque, c’est le réalisateur Roman Polanski était dans son viseur. Accusé de faits graves sur mineur, il devait de répondre de ses actes face à des experts. Alors, ce soir-là, au lieu que le cinéma soit au centre des préoccupations, elle avait transformé la scène en un palais de justice. Qu’en avez-vous pensé ?

Quelque temps plus tard, le coronavirus s’invite dans l’actualité. Et à partir de là, c’est une lente descente aux enfers pour Florence Foresti. Vu que les théâtres sont fermés, elle ne peut plus exercer son métier dans de bonnes conditions. Pire, elle ne sait pas si elle pourrait tourner un film de sitôt. Pour tous ces camarades, c’est vraiment problématique. Pour tromper l’ennui, ils dialoguent avec leurs fans sur les réseaux sociaux. Or, dans son cas, les fans constatent qu’elle a tendance à se replier sur elle-même. Et ce n’est pas cette dramatique nouvelle qui va arranger les choses.

La goutte d’eau ?

L’hommage rendu par Dominique Farrugia résume bien la situation. “Même si je savais qu’il devait partir, je suis dévasté. C’était mon ami. Il était un grand producteur. Cyril Colbeau Justin. Je t’embrasse là où tu es” Producteur, génie, confident, l’homme avait de nombreuses casquettes. Malheureusement, la maladie est venue gâcher son ascension. Malgré tout, il a et aura toujours la reconnaissance des gens du métier. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’il a obtenu une récompense pour le film de Guillaume Gallienne. Proche de lui, Florence Foresti va partager sa peine sur la Toile.

Les mois passent et le chagrin est intact. Pour preuve, cette photo de Florence Foresti en vacances nous montre à quel points ils étaient complices et auraient pu aller au bout du monde ensemble. En légende, l’humoriste au cœur brisé rajoute “Je l’avais prédit, la vie est nulle sans toi“. Visiblement marqués par ce qu’ils viennent de lire, les fans s’empressent de lui envoyer soutien et réconfort. Est-ce que cela va suffire à apaiser sa peine ? nous lui souhaite plein de courage pour se reconstruire. Qu’elle n’en doute pas : son ami veille sur elle !