Le célèbre chanteur Pierre Perret n’a pas toujours fait l’unanimité. Certains de ses titres cultes ont bien failli passer à la trappe. L’un d’eux à cause d’une ancienne Première dame.

Pierre Perret est un chanteur célèbre, très populaire pour son art aujourd’hui. Ses chansons poétiques, drôles, enfantines voire grivoises, sont tour à tour puissantes et légères. C’est un large répertoire de titres qui compose la carrière de ce chanteur de 87 ans. Invité sur le plateau de Nikos Aliagas, dans 50′ Inside, Pierre Perret a pourtant une anecdote qui prouve que ces titres ont parfois été très critiqués. Notamment par la Première dame de la République française, Yvonne de Gaulle. nous vous raconte tout !

Pierre Perret est un poète toujours aussi inspiré

Pierre Perret intégrait le conservatoire de musique de Toulouse à 14 ans. En parallèle, il s’était aussi inscrit au conservatoire d’art dramatique. C’est donc très jeune qu’il sait que sa place est dans les arts. Mais il faudra du temps avant que la musique de Pierre ne devienne populaire. En effet, ce n’est qu’en 1966, avec sa chanson Les Jolies Colonies de vacances qu’il devient incontournable. Et malgré l’intervention d’Yvonne De Gaulle pour que ce titre disparaisse, c’est un peu grâce à elle que cette chanson cartonne. Comme Pierre Perret le racontait à Nikos Aliagas, l’épouse du président Charles de Gaulle a contacté Roland Dhordain, le patron de France Inter de l’époque. Elle lui a explicitement demandé de retirer ce titre de Pierre Perret de l’antenne. Selon elle, cette chanson était littéralement « la honte de la France ».

Mais elle ignorait sans doute que Pierre Perret et Roland Dhordain étaient de bons amis. Alors, le directeur de France Inter de l’époque téléphonait au chanteur pour l’avertir de la requête de la Première dame. « Et il m’appelle et me dit : ‘dis donc je suis emm*rdé, je viens de recevoir un coup de bigophone, c’est Mme de Gaulle, elle me dit ‘nous vous serions reconnaissants de ne plus diffuser cette chanson que nous considérons comme la honte de la France’. » Mais les radios décident de redoubler les passages à l’antenne du titre de Pierre Perret. Ce qui va permettre au chanteur de voir définitivement s’envoler ses problèmes d’argent d’ailleurs. Car jusqu’ici, Pierre Perret vivait difficilement de son art. Mais avec le soutien de son épouse et les conseils de grands artistes, notamment ceux de Georges Brassens, il ne comptait pas abandonner sa carrière.

Un engagement corps et âme pour son art, ses passions

Suite au succès de cette chanson, pendant les deux mois d’été de cette année 1966, Pierre Perret fera les premières parties de la tournée de Charles Aznavour dans toute la France. Cette influence permettra donc au chanteur des Jolies Colonies de vacances de se découvrir une fibre plus poétique quant à son écriture. nous vous l’accorde, rien de tout cela n’aurait donc été possible sans l’intervention d’Yvonne de Gaulle. L’ancienne Première dame a propulsé la carrière de Pierre Perret malgré elle. Puisqu’en novembre 1966, le chanteur faisait son premier Olympia.

L’écriture prendra tellement de place et d’importance dans la vie de Pierre Perret qu’il écrira aussi des livres. En effet, sa plume s’aiguise au fils des années. Le tout au service de ses passions. L’histoire, la gastronomie, l’enfance, l’anthropologie et la langue française sont les sujets de prédilections de Pierre Perret.

Lorsque le chanteur évoque l’intervention d’Yvonne de Gaulle dans 50′ Inside, auprès de Nikos Aliagas, il n’est pourtant pas très tendre envers l’ancienne Première dame. En effet, il préfère s’amuser d’avoir heurté sa sensibilité mais n’a peut-être pas digéré que sa chanson ait pu être désignée comme « la honte de la France ». Cependant, nous vous le disait plus haut, ce n’est pas la seule mésaventure que Pierre Perret rencontre avec ses titres. Sa chanson Lily a elle aussi été plutôt mal accueillie. Certains ont même accusé Pierre Perret de racisme à cause de ce morceau. « Des menaces, le boycott des radios au départ… Personne ne voulait la passer parce que ce n’était pas très comestible. » disait-il.

Mais aujourd’hui, Lily et Les Jolies Colonies de vacances restent des titres phares de Pierre. Des titres que la France entière apprécie l’entendre chanter. Alors, il peut se réjouir d’avoir bien fait de s’accrocher. Malgré des débuts difficiles et les critiques que suscitaient ces titres, à travers les époques, Pierre Perret a su garder la tête froide et persévérer. Et le public est toujours présent à ses côtés, en témoignent les nombreux commentaires qui pavent les réseaux sociaux du chanteur.