D’après les informations que nous avons, le nom de Kylian Mbappé est apparu lors d’une enquête sur un trafic de drogue de grande envergure.

Kylian Mbappé fait partie des plus grandes stars du football mondial. Malheureusement, parfois, la notoriété peut entraîner des situations assez étranges. C’était le cas il y a quelques jours pour le joueur du Paris Saint-Germain. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’nous va vous en dire plus sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Kylian Mbappé cité dans une sombre affaire

Après des débuts exceptionnels de précocité du côté de Monaco, Kylian Mbappé fait le bonheur des supporters du Paris Saint-Germain. Champion du monde en 2018 avec les Bleus de Didier Deschamps, il poursuit avec réussite son petit bonhomme de chemin. Aujourd’hui, il se retrouve parmi les sportifs les plus suivis sur les réseaux sociaux. De son nom floqué sur des t-shirts de foot à des campagnes de publicités pour des marques de voitures ou de déodorants, le joueur du PSG est partout… et même là où on ne l’attend pas.

Pour faire revenir les clients, les dealeurs usent parfois de méthodes insolites, c’est le moins qu’on puisse dire. Ainsi, il y a quelques jours, la police judicaire de Paris a fait une découverte assez insolite. En effet, ils ont notamment saisi près de 160 kilos de cannabis estampillé « Mbappé » à Lognes (Seine-et-Marne). Bien évidemment, le prodige français n’a absolument rien à voir avec cette histoire. Pour attirer le chaland, les trafiquants ont tout simplement décidé d’accoler le nom du footballeur star des Bleus et du Paris-Saint-Germain.

Une enquête de grande ampleur

La police a eu vent de ce commerce illicite en novembre 2020 grâce à une information venue des quartiers chics de la capitale. C’est un vaste coup de filet mené en collaboration avec la brigade de recherche et d’intervention (BRI) qui a permis d’interpeller et de placer en détention provisoire six individus soupçonnés d’être liés à ce trafic. D’ailleurs, le gérant de ce trafic, âgé de 49 ans, aurait notamment accumulé 110.000 euros de chiffre d’affaires entre novembre 2020 et le 5 octobre 2021, date de son interpellation. Une somme conséquente qu’il doit notamment à Kylian Mbappé.

En regardant de plus près, les personnes en charge de l’enquête ont découvert que les trafiquants avec qui il travaillait rencontraient des difficultés pour écouler du cannabis mal conservé. C’est à ce moment-là, que le gérant a décidé de mettre en place une stratégie marketing pour réussir à vendre ce produit de mauvaise qualité. Comme nous vous le disions précédemment, il a alors décidé d’apposer le nom du footballeur du Paris Saint-Germain sur les lots. Il faut dire que cette stratégie a été payante. D’ailleurs, elle est assez courante dans le milieu.

Un simple argument marketing

D’après les informations de nos confrères, cette pratique n’est pas nouvelle et plusieurs personnalités bien connues, ont eu leur noms associés à ce genre de trafic. On pense notamment à Emmanuel Macron et son ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti. En effet, il y a quelques années, ils ont vu leurs patronymes inscrits sur des plaquettes de résine de cannabis. Il s’agirait donc tout simplement d’un « simple argument marketing » selon les propos d’un célèbre avocat qui a également eu le droit à ce genre de traitement.

Si les enquêteurs ne portent aucune accusation contre Kylian Mbappé, d’autres joueurs de foot avant lui sont tombés dans la drogue. En effet, on pense notamment au regretté Diego Maradona. L’Argentin avait été contrôlé positif à la cocaïne en 1991 puis suspendu pendant 15 mois. On peut également évoquer le cas Adrian Mutu. Ce dernier a été renvoyé de Chelsea après un contrôle positif à la cocaïne en 2004. Heureusement, le joueur du Paris Saint-Germain est un homme sérieux. Il ne tombera jamais dedans.