De passage sur la Baie de Somme, Julien Cohen n’a pas apprécié son séjour, c’est le moins qu’on puisse dire. D’ailleurs, il a fait quelques vidéos pour expliquer qu’il ne passait pas de bons moments. Un programme de « merde », qui lui a valu de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux. La rédaction de Distractify va tout vous expliquer.

Julien Cohen se fait détruire par les internautes

Ce week-end du 6 au 7 février, Julien Cohen a dévoilé les dessous de sa parenthèse en amoureux du côté de la Baie de Somme. Un séjour délicat, qu’il a tenu à partager avec les internautes : Je suis dans la baie de Somme, il fait un temps, mais de merde. Pire qu’en Angleterre. J’ai trouvé un beau monument, un vestige, un beau blockhaus. Y’a des cailloux partout. On voulait aller voir les phoques, mais il faut des bottes… ça sent le programme de merde » a-t-il notamment dit.

Il ne s’est pas arrêté là puisque quelques minutes plus tard, il a déclaré : « Non seulement, la baignade est interdite mais il y a aussi la promenade interdite, enfin dangereuse. Ils mettent qu’il ne faut pas voler les phoques, faudrait être con pour voler un phoque en même temps. Il va falloir faire le chemin dans le sens inverse, il y a 8 kilomètres. La mer monte. Il va falloir aller marcher dans l’herbe. C’est une après-midi de merde ». Des déclarations qui ont provoqué la colère de nombreux internautes.

Julien Cohen explique que c’était du « deuxième degré »

Après la polémique suite à ces vidéos, Julien Cohen a pris le temps de réagir et d’expliquer ses propos. En effet, l’acheteur d’Affaire Conclue regrette que quelques personnes n’aient pas compris qu’il s’agissait de second degré : « On peut considérer que certains ont pu être blessés, mais il fallait prendre cette vidéo au deuxième degré ». Il explique également qu’il a du bannir de nombreux comptes, à cause d’insultes antisémites qu’il recevait : « j’ai dû bannir de mon compte près de 500 personnes, qui pour certaines m’ont lancé des insultes à caractère antisémite ».

Il ne s’est pas arrêté là puisque quelques minutes plus tard, il a déclaré : « Non seulement, la baignade est interdite mais il y a aussi la promenade interdite, enfin dangereuse. Ils mettent qu’il ne faut pas voler les phoques, faudrait être con pour voler un phoque en même temps. Il va falloir faire le chemin dans le sens inverse, il y a 8 kilomètres. La mer monte. Il va falloir aller marcher dans l’herbe. C’est une après-midi de merde ». Des déclarations qui ont provoqué la colère de nombreux internautes.

Julien Cohen explique que c’était du « deuxième degré »

Après la polémique suite à ces vidéos, Julien Cohen a pris le temps de réagir et d’expliquer ses propos. En effet, l’acheteur d’Affaire Conclue regrette que quelques personnes n’aient pas compris qu’il s’agissait de second degré : « On peut considérer que certains ont pu être blessés, mais il fallait prendre cette vidéo au deuxième degré ». Il explique également qu’il a du bannir de nombreux comptes, à cause d’insultes antisémites qu’il recevait : « j’ai dû bannir de mon compte près de 500 personnes, qui pour certaines m’ont lancé des insultes à caractère antisémite ».