Jessica Errero : la jeune femme est de retour sur les réseaux sociaux après une longue absence. Au plus mal, elle fait passer un message fort.

Un long combat contre le Covid-19

Après un long mois loin des réseaux sociaux, Jessica Errero a fait son grand retour, et pas n’importe lequel. En effet, elle s’est confiée à coeur ouvert dans une story. Et elle a d’abord commencé par partager son expérience personnelle. « Je reviens définitivement sur les réseaux après 1 mois ! Je reviens d’une bataille contre ce Covid ! » a confié celle qui a tout dit sur son rapport à la chirurgie. Malheureusement pour elle, elle a été gravement atteinte par le virus.

Et si elle a remporté ce long combat, elle en a malgré tout gardé des séquelles. Aujourd’hui terrifiée par la maladie, elle a dévoilé qu’elle souffrait d’hypochondrie. C’est-à-dire, une peur ou une anxiété excessive autour de sa santé. Mais elle compte bien ne pas se laisser abattre. Et Jessica Errero a donc demandé à ses abonnés de lui conseiller un hypnothérapeute. Celle qui serait obligée de cacher son couple pour des raisons familiales comptes bien se faire hypnotiser pour s’en débarrasser !

Jessica Errero se bat contre la dépression

Et pendant ce mois, la jeune femme a dû passer beaucoup de temps à l’hôpital. « Et c’est quand ça nous touche qu’on réalise à quel point la vie vaut le coup d’être vécue au maximum tout en respectant les uns et les autres. » a-t-elle confié. Malheureusement, elle a fait une terrible découverte, et elle a tenu à en parler. « Mais surtout je tiens à dire quelque chose d’extrêmement important… Lorsque j’étais à l’hôpital une infirmière est venue me voir et m’a confié qu’ils recevaient énormément de jeunes en dépression pouvant aller jusqu’à des envies de se suicid er… »

Et elle a réalisé que les réseaux sociaux avaient un grand rôle dans le malheur de ces jeunes. « Et ça tenait principalement au fait qu’ils voulaient la même vie, le même physique que des gens qui ne montrent que leur richesse et leur physique Fake sur Instagram. (…) Je voulais dire à ces jeunes que la richesse ne vaut rien. (…) Oui l’argent contribue au bonheur mais l’argent n’achète pas la santé, l’amour et le moment présent. » a conclu Jessica Errero.